Arthritis : et si vous faisiez avancer la recherche ?

Première cause de handicap après 40 ans, les rhumatismes touchent 20% de la population en France. Financer des projets de recherche, sensibiliser le grand public au handicap, figurent parmi les objets de la Fondation Arthritis.

En France, une personne sur cinq souffre de rhumatismes. Ils sont le sujet numéro un de handicap physique et de retraite anticipée dans notre pays. La Fondation Arthritis, reconnue d’Utilité Publique depuis 2006, récolte des fonds reversés à 100% dans des projets de recherche. Objectif : guérir les rhumatismes les plus graves, comme les rhumatismes inflammatoires chroniques.

Promouvoir la recherche

Issue de l’ARP – Association de Recherche contre la Polyarthrite rhumatoïde –, créée en 1989,  la Fondation Arthritis bénéficie d’un historique fort : 20 ans de recherche, plus de 500 projets financés, plus de 7 millions d’euros investis. Chaque année, le Comité Scientifique de la Fondation décide de soutenir de nouveaux projets de recherche de très haute qualité scientifique, résultats de l’Appel d’Offres. Un comité d’orientation stratégique propose aussi une stratégie scientifique à long terme de la Fondation. La récolte des fonds est une préoccupation permanente d’Arthritis. La soirée annuelle qui s’est tenue le 22 octobre dernier a permis de récolter 160 000 euros de dons. Résultat en 2012 : la totalité des dons représente un total de 750 000 euros, approchant de l’objectif d’un million d’euros affiché par le Directeur de la fondation, Lionel Comole. «À l’horizon 2020, nous souhaitons avoir investi 2,5 millions d’euros dans le « plan de recherche 2020 » qui prévoit de financer peu de projets mais très ambitieux et visant à créer une collaboration pérenne entre les laboratoires. Nous continuerons bien sûr à financer les projets de recherche des laboratoires individuellement. Parmi les objectifs à atteindre, nous souhaitons faire travailler les laboratoires de recherche en réseau, sur des sujets de recherche collaboratifs de visibilité internationale. » précise Lionel Comole.

Sensibiliser au handicap

Sur un autre registre et pour trouver des financements pour la recherche, Lionel Comole et son équipe dispensent des séminaires dans les entreprises. Ils abordent des thèmes tels que « performance et handicap », « Comment fonctionne le rhumatisme inflammatoire Chronique », «  La recherche et la Fondation Arthritis».

Comment l’industrie pharmaceutique peut-elle contribuer ? En communiquant sur ces maladies invalidantes et en sensibilisant ses collaborateurs au handicap. Lionel Comole, lui-même atteint de l’une de ces maladies rhumatismales, mais aussi ingénieur automobile et pilote de rallye, raconte son parcours. Dans son livre « la colonne Bambou », Lionel Comole décrit son combat contre la spondylarthrite ankylosante et l’énergie qu’il déploie autrement, y compris en tant que pilote automobile soutenu par Honda notamment au Rallye de Monte-Carlo (Championnat du monde) ou en circuit sur un prototype Ligier.

Lorsqu’il anime dans les entreprises, sa conférence « performance et handicap », il évite la complainte, visant plutôt l’intégration et la réussite. « Avec mon expérience, je raconte le handicap, les difficultés mais aussi les challenges qui peuvent se jouer dans la vie d’un patient atteint de rhumatismes. » Dans le cadre de HandiEM, le directeur de la Fondation est intervenu notamment au sein du laboratoire Chiesi. Parallèlement à la conférence animée auprès des salariés, le laboratoire a fait un don à la Fondation. Echange gagnant – gagnant dans une démarche responsable et utile.

Crédit photo : Leem

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

derniers articles / les plus lus

Améliorer l’observance, traiter mieux et moins cher : étude IMS Health CRIP

Au moment où la représentation nationale examine les réponses possibles aux défis de la santé et de son financement, IMS Health et le Cercle de Réflexion de l’Industrie Pharmaceutique (CRIP) [...]

La « compliance », nouvelle devise des labos

Le mot « compliance » est désormais couramment utilisé dans l’univers pharmaceutique. Véritable leitmotiv, il guide les actions quotidiennes des laboratoires, tant les enjeux qui y sont liés sont cruciaux. Le mot [...]

Le saviez-vous ? La France est le 4e marché mondial de la santé après les Etats-Unis, le Japon et l’Allemagne

La France demeure un territoire attractif pour l’industrie pharmaceutique mondiale, et cela malgré son image ternie par diverses crises. En France, fin 2011, le chiffre d’affaire des laboratoires représentés par [...]

« L’intelligence artificielle est avant tout une intelligence humaine et collective »

« L’intelligence artificielle est avant tout une intelligence humaine et collective » Espoir de la science et de la médecine, l’intelligence artificielle promet de révolutionner l’art du diagnostic et de la prescription dans [...]

« Testé par les séniors » : un nouveau label pour les objets connectés ?

« Testé par les séniors » : un nouveau label pour les objets connectés ? Les fabricants de produits destinés aux séniors pourront désormais les faire tester par un panel de [...]

Projet Baseline : comment Google veut cartographier la santé humaine 

Projet Baseline : comment Google veut cartographier la santé humaine   La filiale santé du géant américain Alphabet – maison mère de Google – recrute 10 000 volontaires afin de recueillir leurs [...]

Suivez-nous sur Twitter

    il y a 2 jours
    Quand #thérapie et formation passent par le jeu et le #digital https://t.co/aYL9WfyvTi I #esante…
    il y a 2 jours
    Comment les acteurs de la sante peuvent-il lutter contre le phénomène de non-observance ?…
    il y a 2 jours
    Evolution de la démence : l’importance de surveiller les schémas pour améliorer la vie du…
    il y a 3 jours
    Suivi des soins, #hospitalisation : comment la #RealiteVirtuelle transforme le secteur de…