Le Sida : 30 ans de progrès thérapeutiques

1983, l’institut Pasteur identifie le virus du Sida. Le quotidien des malades était à l’époque particulièrement difficile. 

Trente ans plus tard, vivre avec le sida n’a plus aucune commune mesure.

Sur les vingt dernières années seulement, l’espérance de vie des patients a augmenté de treize ans et la mortalité a chuté de 40 %. Cette évolution a été rendue possible par la recherche et le progrès des solutions thérapeutiques.

Côté traitement, le Sida présente deux difficultés majeures. Premièrement, il affaiblit les défenses immunitaires. Privé d’une partie des soldats chargés de défendre l’organisme, le corps ne peut plus repousser les infections. Deuxièmement, les nombreuses mutations du virus ont réduit à néant plus d’un espoir de trouver une parade médicale.

Toutefois, les avancées de la science ont permis de faire reculer le Sida. Depuis l’AZT en 1987, premier espoir de ralentir la progression de la maladie, six classes thérapeutiques et plus de vingt-cinq antirétroviraux ont vu le jour. Au milieu des années quatre-vingt-dix, de nouveaux moyens de lutte apparaissent avec les trithérapies. Mais le virus résiste encore dans 5 % à 10 % des cas. En 2003, la tentative de vaccin échoue, mais elle ouvre de nouvelles pistes de recherche.

Les polythérapies antirétrovirales empêchent désormais le VIH de se multiplier. Or, si le virus ne prolifère pas, le système immunitaire survit plus longtemps. Fin 2012, un peu moins de dix millions de malades avaient accès aux traitements dans les pays émergents, affirme l’OMS. Un chiffre qui devrait passer à vingt-six millions selon les objectifs fixés pour 2013.

Côté recherche, plus de cent essais cliniques sont en cours dans le monde. Deux tiers d’entre eux se concentrent sur une trentaine de candidats vaccins. Mais la guerre contre le virus reste rude et chaque mutation du virus peut changer partiellement la donne. Fin octobre, une étude parue le magazine scientifique Nature offre des résultats encourageants. Des chercheurs américains ont réussi à faire disparaître toute trace du virus chez des singes, pendant plusieurs mois, en leur injectant des anticorps très puissants. Se pose maintenant la question de l’effet du traitement sur l’homme.

Le défi de demain : mettre au point les nouvelles combinaisons thérapeutiques qui permettront de déjouer les résistances du virus. Car, malgré les avancées, le Sida a déjà coûté la vie de trente millions de personnes. Et il continue de causer 1,8 million de décès chaque année.

Aller plus loin :

• Faits et chiffres publiés par l’OMS : http://www.who.int/features/factfiles/hiv/facts/fr/

• Étude dans Nature : http://www.nature.com/nature/journal/vaop/ncurrent/full/nature12703.html

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

derniers articles / les plus lus

Améliorer l’observance, traiter mieux et moins cher : étude IMS Health CRIP

Au moment où la représentation nationale examine les réponses possibles aux défis de la santé et de son financement, IMS Health et le Cercle de Réflexion de l’Industrie Pharmaceutique (CRIP) [...]

La « compliance », nouvelle devise des labos

Le mot « compliance » est désormais couramment utilisé dans l’univers pharmaceutique. Véritable leitmotiv, il guide les actions quotidiennes des laboratoires, tant les enjeux qui y sont liés sont cruciaux. Le mot [...]

Le saviez-vous ? La France est le 4e marché mondial de la santé après les Etats-Unis, le Japon et l’Allemagne

La France demeure un territoire attractif pour l’industrie pharmaceutique mondiale, et cela malgré son image ternie par diverses crises. En France, fin 2011, le chiffre d’affaire des laboratoires représentés par [...]

Interview de Pascal Brossard : « l’automédication, c’est la première étape du parcours de soins »

L’automédication responsable et le selfcare sont le fait de s’appuyer sur son pharmacien pour soigner des maladies bénignes. Cette pratique place les pharmaciens en professionnels de santé proches des patients, en [...]

Maladies chroniques : améliorer l’observance

Maladies chroniques : améliorer l’observance Les patients chroniques le savent bien : prendre des médicaments, tous les jours pendant des mois voire des années, c’est contraignant. Seuls 40% des patients [...]

Médicaments : les Français font confiance à leur pharmacien

Médicaments : les Français font confiance à leur pharmacien Selon une enquête Odoxa/OCP menée en février 2018, 71% des Français réclament une implication plus grande de leur pharmacien dans le [...]

Suivez-nous sur Twitter