2013 : une belle année pour le progrès thérapeutique

49 nouveaux médicaments ou associations de médicaments autorisés par la Commission Européenne, en 2013… C’est un véritable record qui atteste du dynamisme de la recherche pharmaceutique. Cette tendance est aussi notable aux Etats-Unis où 44 nouveaux médicaments ont été mis en circulation. « Une bonne nouvelle pour les patients », se réjouit Michel Joly, le président de la commission des affaires scientifiques du LEEM.

Comme les années précédentes, cette innovation thérapeutique concerne en priorité trois grands domaines. Le premier est celui de la cancérologie avec 16 anticancéreux qui ont vu le jour en Europe, et onze outre-Atlantique. 80% de ces produits sont des thérapies ciblées, c’est-à-dire « sélectives » qui s’attaquent directement aux cellules tumorales. Vient ensuite le secteur de l’infectiologie avec huit nouveautés en Europe (dont trois médicaments contre le VIH et quatre vaccins) et sept aux Etats-Unis. Enfin, celui du diabète (principalement de type 2) qui arrive en troisième position. Cela montre, par conséquent, que les enjeux majeurs de santé publique sont pris en compte par les laboratoires pharmaceutiques.

Un accès aux soins plus rapide

Le progrès est donc incontestable, mais, pour Michel Joly, il est aussi important de favoriser toujours plus l’accès des patients à ces innovations. « Aujourd’hui, il faut 200 ou 300 jours, voire presque un an entre l’autorisation de mise sur le marché et l’accès aux médicaments. Il faut réduire ce délai car pour les patients, il est incompréhensible d’attendre un an quand en Allemagne, en Angleterre ou aux Etats-Unis, les produits sont accessibles le jour même de leur autorisation », explique-t-il.

D’après le président de la commission des affaires scientifiques du LEEM, il faut réfléchir à des pistes pour rendre plus immédiat l’accès aux soins et améliorer la transparence : « on parle beaucoup de démocratie sanitaire, aujourd’hui. Probablement que nous avons des progrès à faire aussi sur l’accès à l’information des patients en ce qui concerne l’évaluation des médicaments ».

Michel Joly estime également qu’il est possible de travailler à une meilleure prise en compte de la voix des patients pour intégrer leur vécu et leur ressenti : « ils ont un angle de vue qui peut être différent du rapport efficacité/tolérance ou de l’avis d’un expert. Il faut donc les écouter ».

Toutes ces pistes doivent donc être étudiées pour que l’innovation pharmaceutique puisse bénéficier pleinement, et au plus vite, à l’ensemble des patients.

Sources : 

http://www.dailymotion.com/video/x1k0tnk_avancees-therapeutiques-michel-joly_tech#from=embediframe

http://www.leem.org/node/1067067

Photo : © WavebreakMediaMicro – Fotolia.com

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

derniers articles / les plus lus

Améliorer l’observance, traiter mieux et moins cher : étude IMS Health CRIP

Au moment où la représentation nationale examine les réponses possibles aux défis de la santé et de son financement, IMS Health et le Cercle de Réflexion de l’Industrie Pharmaceutique (CRIP) [...]

La « compliance », nouvelle devise des labos

Le mot « compliance » est désormais couramment utilisé dans l’univers pharmaceutique. Véritable leitmotiv, il guide les actions quotidiennes des laboratoires, tant les enjeux qui y sont liés sont cruciaux. Le mot [...]

Le saviez-vous ? La France est le 4e marché mondial de la santé après les Etats-Unis, le Japon et l’Allemagne

La France demeure un territoire attractif pour l’industrie pharmaceutique mondiale, et cela malgré son image ternie par diverses crises. En France, fin 2011, le chiffre d’affaire des laboratoires représentés par [...]

Les entretiens pharmaceutiques favorisent l’observance des patients sous AVK

Les entretiens pharmaceutiques favorisent l’observance des patients sous AVK Instaurés en 2013, les entretiens pharmaceutiques ont pour objectif de renforcer le rôle du pharmacien dans l’accompagnement thérapeutique des patients asthmatiques, [...]

Detec’t : un algorithme pour surveiller les médicaments en ligne

Detec’t : un algorithme pour surveiller les médicaments en ligne La start-up française Kap-Code a conçu un algorithme capable d’analyser les millions de messages postés sur Internet à propos des effets [...]

Hypertension artérielle : le grand défi de l’observance

Hypertension artérielle : le grand défi de l’observance Maladie « silencieuse » mais aux conséquences souvent irréversibles, l’hypertension artérielle exige de prendre des médicaments régulièrement pour prévenir les risques de maladies cardio-vasculaires. [...]

Suivez-nous sur Twitter