La santé : domaine de recherche favori des Européens

La recherche biomédicale suscite un véritable intérêt chez les Européens, et notamment chez les Français. C’est ce que révèle un sondage Ipsos réalisé à l’occasion des 50 ans de l’Inserm. Une étude menée auprès de 4011 personnes vivant dans l’Hexagone, en Italie, en Allemagne et en Grande-Bretagne.

La santé est le domaine de la recherche auquel les Européens (et plus particulièrement de sexe féminin) attachent le plus d’importance. Pour une majorité d’entre eux, recherche biomédicale rime avec espoir, et plus de huit sondés sur dix estiment qu’elle permettra à leurs enfants de mieux vivre qu’aujourd’hui.

Toutefois, si l’innovation en matière de santé représente un thème dont les Européens sont extrêmement friands, la plupart reconnaît avoir d’importantes lacunes en culture scientifique, ce qui génère parfois des difficultés de compréhension de certains enjeux de la recherche.

Pour pallier leur manque de savoirs en la matière, les personnes interrogées s’en remettent aux chercheurs qu’ils considèrent comme des interlocuteurs fiables. 70% des Européens font confiance à ces derniers pour interpeller l’opinion s’ils estiment que leurs travaux vont avoir des conséquences importantes sur les enjeux de société, et 66% sont persuadés que les scientifiques refusent que des innovations issues de leurs recherches aient des conséquences néfastes sur la santé publique.

Les sondés aimeraient être plus informés sur les avancées de la recherche et leurs conséquences sur leur vie de tous les jours (59%). 81% des Français regardent, d’ailleurs, régulièrement des documentaires liés à la science ou à la santé.

Les Etats-Unis comme idéal

De cette étude ressort un autre enseignement particulièrement intéressant : les Etats-Unis apparaissent comme un modèle pour les Européens puisque 84% d’entre eux les citent parmi les trois pays les plus en pointe dans ce domaine. Ce résultat fait écho au large pouvoir d’attraction des laboratoires américains auprès des étudiants et des chercheurs de notre continent, notamment grâce aux importants budgets qu’ils consacrent à la recherche ainsi qu’aux innombrables publications et récompenses obtenues.

Une grande majorité des personnes ayant participé au sondage considèrent qu’une évolution du mode de financement de la recherche est indispensable. 88% jugent qu’il est nécessaire que le secteur privé participe davantage à son financement.

Néanmoins, si l’Oncle Sam représente un exemple, les Français sont très loin de dénigrer le travail des chercheurs de l’Hexagone : 90% déclarent que leur pays peut être fier de ses réussites !

 

Source : IPSOS : les Européens et la recherche biomédicale

Photo : © lightpoet – Fotolia.com

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

derniers articles / les plus lus

Améliorer l’observance, traiter mieux et moins cher : étude IMS Health CRIP

Au moment où la représentation nationale examine les réponses possibles aux défis de la santé et de son financement, IMS Health et le Cercle de Réflexion de l’Industrie Pharmaceutique (CRIP) [...]

La « compliance », nouvelle devise des labos

Le mot « compliance » est désormais couramment utilisé dans l’univers pharmaceutique. Véritable leitmotiv, il guide les actions quotidiennes des laboratoires, tant les enjeux qui y sont liés sont cruciaux. Le mot [...]

Le saviez-vous ? La France est le 4e marché mondial de la santé après les Etats-Unis, le Japon et l’Allemagne

La France demeure un territoire attractif pour l’industrie pharmaceutique mondiale, et cela malgré son image ternie par diverses crises. En France, fin 2011, le chiffre d’affaire des laboratoires représentés par [...]

Les associations de patients sollicitées pour évaluer les médicaments

Les associations de patients sollicitées pour évaluer les médicaments Prendre en considération l’avis des patients dans le cadre de l’évaluation des produits de santé : telle est la nouvelle expérimentation [...]

Hypertension artérielle : le grand défi de l’observance

Hypertension artérielle : le grand défi de l’observance Maladie « silencieuse » mais aux conséquences souvent irréversibles, l’hypertension artérielle exige de prendre des médicaments régulièrement pour prévenir les risques de maladies cardio-vasculaires. [...]

« La téléconsultation peut favoriser l’observance thérapeutique »

« La téléconsultation peut favoriser l’observance thérapeutique » Entretien avec François Lescure, président de Médecin Direct Lancée en 2010, la plateforme Médecin Direct a obtenu en 2016 l’autorisation de pratiquer des consultations médicales [...]

Suivez-nous sur Twitter