Budget de la Sécurité Sociale : des décisions nuisibles pour l’innovation thérapeutique

C’est une décision qui va très certainement nuire à l’innovation thérapeutique française. Le 29 septembre dernier, le gouvernement a dévoilé son budget de la Sécurité Sociale (PLFSS) pour 2015. Celui-ci prévoit 3,2 milliards d’euros d’économies pour l’Assurance maladie, en grande partie réalisées au moyen d’une baisse des prix des médicaments.

« Avec un montant de 900 millions d’euros de baisses de prix, auquel s’ajoute une accumulation de mesures de régulation, la part demandée au médicament dans le champ des dépenses d’Assurance maladie reste particulièrement lourde », alors que les médicaments ne représentent que 15 % des dépenses, estime le Syndicat des entreprises du médicament (Leem).

D’après le Leem, ce projet risque de nuire aux capacités de recherche et de production de l’industrie pharmaceutique. « Ce projet de loi va à l’encontre de tous les rapports d’experts (Gallois, Lauvergeon, Rocard-Juppé, Attali), qui soulignent le caractère stratégique pour la France des industries de santé, et il s’inscrit en contradiction avec les ambitions stratégiques portées par le gouvernement », rappelle le Leem.

Les industriels du médicament regrettent vivement que le gouvernement n’ait pas tenu compte des différentes propositions qu’ils lui avaient soumises au printemps dernier, dans le cadre du Comité interministériel d’interface. Ces suggestions mettaient, notamment, l’accent sur le développement de l’automédication, le déploiement des nouvelles technologies de santé ou encore la réorganisation du parcours de soins.

 

Source : L’Usine nouvelle

Crédit photo : © Marco Scisetti

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

derniers articles / les plus lus

Améliorer l’observance, traiter mieux et moins cher : étude IMS Health CRIP

Au moment où la représentation nationale examine les réponses possibles aux défis de la santé et de son financement, IMS Health et le Cercle de Réflexion de l’Industrie Pharmaceutique (CRIP) [...]

La « compliance », nouvelle devise des labos

Le mot « compliance » est désormais couramment utilisé dans l’univers pharmaceutique. Véritable leitmotiv, il guide les actions quotidiennes des laboratoires, tant les enjeux qui y sont liés sont cruciaux. Le mot [...]

Le saviez-vous ? La France est le 4e marché mondial de la santé après les Etats-Unis, le Japon et l’Allemagne

La France demeure un territoire attractif pour l’industrie pharmaceutique mondiale, et cela malgré son image ternie par diverses crises. En France, fin 2011, le chiffre d’affaire des laboratoires représentés par [...]

CES 2018 : tour d’horizon des start-ups françaises de l’e-santé

CES 2018 : tour d’horizon des start-ups françaises de l’e-santé Après plusieurs années de croissance à deux chiffres, les montants investis dans le secteur de l’e-santé dans le monde semblent [...]

Interview de Benoît Brouard : l’intelligence artificielle au service de l’observance thérapeutique

Dans le domaine du cancer du sein, Wefight est une start-up française qui a pour vocation d’améliorer la relation patient-médecin et de renforcer le savoir patient avec l’intelligence artificielle Vik. [...]

Télémédecine : comment développer ce dispositif en France ?

Télémédecine : comment développer ce dispositif en France ? En septembre dernier, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a annoncé vouloir faciliter « les organisations innovantes » pour lutter contre les [...]

Suivez-nous sur Twitter