Santé : Docteur Google aura bientôt réponse à tout

Le moteur de recherche vient d’annoncer le lancement d’un nouveau service pour répondre directement aux questions médicales des internautes. Symptômes, traitements ou risques de contagion : à partir d’une base de données élaborée avec des médecins, Google sera capable de fournir une fiche détaillée pour chaque pathologie.

Google est en train de produire sa propre encyclopédie médicale, et s’apprête à la mettre à la disposition des mobinautes américains. Dans un communiqué diffusé le 10 février dernier, la société annonçait son intention de répondre plus rapidement et plus efficacement aux questions médicales des internautes. Un enjeu de taille puisque ce type de requête concerne 1 question sur 20 dans Google Search.

Une base de données élaborée avec des médecins

Ainsi, le moteur de recherche ne veut plus se contenter de fournir une liste de liens pertinents lorsqu’un utilisateur pose une question, il veut apporter directement une réponse à partir de sa propre base de données. Une prouesse rendue possible grâce au travail d’une équipe médicale dédiée, emmenée par le Dr Kapil Parakh, médecin embauché par la firme de Mountain View : « Toutes les données recueillies proviennent de l’expérience et des connaissances cliniques de ces médecins et de sources médicales sérieuses sur le Web, les informations ont été par ailleurs vérifiées par des médecins de chez Google et de la clinique Mayo – classée parmi les meilleurs hôpitaux américains, ndlr », précise le communiqué.

Une fiche médicale en tête de la page de résultats

Symptômes, traitements, description de la maladie, statistiques, dangerosité, tranches d’âges concernées, risques de contagion, voire illustrations : toutes ces données pourront être accessibles en un clic en haut à droite de la page de résultats, dans un panneau appelé « Knowledge Graph ».

Un service médical à vocation « informative », se défend Google, qui ne se substitue en aucun cas au médecin, comme l’explique Prem Ramswami, le responsable du projet : « Nous savons que les cas peuvent varier en gravité d’une personne à l’autre, et qu’il y a forcément des exceptions. Ce que nous présentons est uniquement à des fins d’information et vous devez toujours consulter un professionnel de santé si vous avez un problème médical. »

Si Google ne veut pas froisser les médecins, ce nouveau service promet néanmoins de marcher sur les plates-bandes des sites d’information et forums spécialisés, comme Doctissimo, en cherchant à s’imposer comme un tiers de confiance pour ce qui touche à la santé des internautes. En France, les intéressés ont encore le temps de s’organiser, l’outil sera d’abord déployé en version anglaise sur les terminaux mobiles américains.

 

 

 

Source : http://googleblog.blogspot.nl/2015/02/health-info-knowledge-graph.html

Photo : Fotolia

Visuel animé : .gif http://googleblog.blogspot.nl/2015/02/health-info-knowledge-graph.html

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

derniers articles / les plus lus

Améliorer l’observance, traiter mieux et moins cher : étude IMS Health CRIP

Au moment où la représentation nationale examine les réponses possibles aux défis de la santé et de son financement, IMS Health et le Cercle de Réflexion de l’Industrie Pharmaceutique (CRIP) [...]

La « compliance », nouvelle devise des labos

Le mot « compliance » est désormais couramment utilisé dans l’univers pharmaceutique. Véritable leitmotiv, il guide les actions quotidiennes des laboratoires, tant les enjeux qui y sont liés sont cruciaux. Le mot [...]

Le saviez-vous ? La France est le 4e marché mondial de la santé après les Etats-Unis, le Japon et l’Allemagne

La France demeure un territoire attractif pour l’industrie pharmaceutique mondiale, et cela malgré son image ternie par diverses crises. En France, fin 2011, le chiffre d’affaire des laboratoires représentés par [...]

EmPatient : l’empowerment des patients atteints de maladie chronique

« Empowering patient » signifie renforcer la capacité des patients à agir efficacement sur les facteurs déterminants de leur santé tout en favorisant leur autonomie et leur qualité de vie. [...]

La robotique améliore l’observance thérapeutique

La robotique améliore l’observance thérapeutique Selon certains scientifiques américains, des robots microscopiques ou nano-robots pourraient circuler dans les artères pour lutter contre les maladies et les cellules cancéreuses d’ici 2030. [...]

Un médicament connecté pour améliorer l’observance

Un médicament connecté pour améliorer l’observance Un français sur deux oublie de prendre le traitement prescrit par son médecin. Pour améliorer l’observance thérapeutique en France, il est intéressant de se [...]

Suivez-nous sur Twitter