Hackathon : un moteur de l’innovation e-santé

Comment innover dans un domaine qui exige la mutualisation de compétences aussi diverses que les mathématiques, la statistique, le développement informatique, la médecine, le marketing ? Réponse : en organisant des hackathons dédiés à la e-santé.

« Hacking Health Camp », « Hackathon What Health », Hackathon « données de santé »… Depuis quelques mois, les hackathons se multiplient dans le domaine de la santé connectée, après avoir été popularisés par les programmeurs informatiques. Ces évènements consistent à réunir, dans un laps de temps de 48h, une grande variété de compétences dans un même lieu, dans le but de concevoir des projets technologiques innovants, directement issus de la collaboration étroite entre des individus qui n’ont pas l’habitude de travailler ensemble.

Pour présenter sa deuxième édition qui s’est tenue à Strasbourg en mars dernier, le Hacking Health Camp définissait le principe du hackathon  comme « une approche inspirée du monde des “hackers” qui associe des expériences utilisateurs de premier plan avec des talents dans différents domaines pour générer des concepts innovants qui peuvent être rapidement prototypés et affinés. »

Ce format s’avère en effet particulièrement pertinent lorsqu’il s’agit de créer des outils scientifiques et technologiques capables de répondre aux attentes très spécifiques des patients ou des médecins, et les professionnels du monde de la santé ne s’y sont pas trompés. Laboratoires, chercheurs, praticiens et communautés de patients croisent ainsi leur vision avec les ingénieurs, développeurs, designers ou assureurs dans des hackathons recentrés sur des problématiques très précises : l’observance, le quotidien des diabétiques de type 2, l’utilisation des bases de données (Data) de l’Assurance Maladie (Hackathon données de santé), le confort des patients (Hackathon What Health), etc.

Selon Gilles Litman, Directeur de la Stratégie et de l’Innovation chez Sanofi France, intervenant lors de la conférence « Innover en santé » au Festival Futur en Seine le 11 juin dernier, l’atout majeur du hackathon pour la e-santé est d’autoriser la co-construction avec le patient, qui est au centre de la réflexion et de l’innovation, et qui peut tester les outils au moment de leur conception.

Cette implication des patients apparaît indispensable, si l’on en croit Yvanie Caille, fondatrice de la communauté de patients Renaloo : « En moyenne les apps de santé téléchargées ne sont utilisées que trois semaines par les utilisateurs. Il faut construire avec le patient. »

 

Sources :

https://storify.com/SanofiFR/sanofi-a-futur-en-seine-le-plus-grand-festival

 

Pour aller plus loin :

Hackathon données de santé

Hackathon e-santé

Hacking health Camp

Hackathon What Health

Visuels :

DR : Hackathon What Health

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

derniers articles / les plus lus

Améliorer l’observance, traiter mieux et moins cher : étude IMS Health CRIP

Au moment où la représentation nationale examine les réponses possibles aux défis de la santé et de son financement, IMS Health et le Cercle de Réflexion de l’Industrie Pharmaceutique (CRIP) [...]

La « compliance », nouvelle devise des labos

Le mot « compliance » est désormais couramment utilisé dans l’univers pharmaceutique. Véritable leitmotiv, il guide les actions quotidiennes des laboratoires, tant les enjeux qui y sont liés sont cruciaux. Le mot [...]

Le saviez-vous ? La France est le 4e marché mondial de la santé après les Etats-Unis, le Japon et l’Allemagne

La France demeure un territoire attractif pour l’industrie pharmaceutique mondiale, et cela malgré son image ternie par diverses crises. En France, fin 2011, le chiffre d’affaire des laboratoires représentés par [...]

Les entretiens pharmaceutiques favorisent l’observance des patients sous AVK

Les entretiens pharmaceutiques favorisent l’observance des patients sous AVK Instaurés en 2013, les entretiens pharmaceutiques ont pour objectif de renforcer le rôle du pharmacien dans l’accompagnement thérapeutique des patients asthmatiques, [...]

Detec’t : un algorithme pour surveiller les médicaments en ligne

Detec’t : un algorithme pour surveiller les médicaments en ligne La start-up française Kap-Code a conçu un algorithme capable d’analyser les millions de messages postés sur Internet à propos des effets [...]

Hypertension artérielle : le grand défi de l’observance

Hypertension artérielle : le grand défi de l’observance Maladie « silencieuse » mais aux conséquences souvent irréversibles, l’hypertension artérielle exige de prendre des médicaments régulièrement pour prévenir les risques de maladies cardio-vasculaires. [...]

Suivez-nous sur Twitter