La première entreprise capable d’imprimer de la peau est française

Grâce à sa technologie de Bioimpression 4D de tissus biologiques, l’entreprise bordelaise Poietis est la première entreprise au monde capable d’imprimer de la peau. La société installée en Gironde vient de lancer une opération de crowdfunding pour financer sa première machine industrielle : une mise sur le marché est prévue en 2017.

C’est à Pessac, en Gironde, que sont installés les locaux de Poietis, start-up fondée par Fabien Guillemot et Bruno Brisson. Ses laboratoires sont les seuls au monde à savoir imprimer de la peau humaine personnalisable, grâce à la technologie de Bioimpression 4D : cette dernière consiste à bio-imprimer, par laser, des constituants de tissus biologiques en 4D (telles que les cellules et la matrice extracellulaire), couche par couche. Une révolution dans le secteur de la e-santé, récompensée en 2014 lors du concours national de création d’entreprises de technologies innovantes du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Poietis développe aujourd’hui des modèles physiologiques de peau pour les Centres de recherche et d’évaluation cosmétiques et les laboratoires de recherche préclinique. Et pour aller plus loin, la start-up lance une campagne de crowdfunding, destinée à financer l’industrialisation de la technologie de Bioimpression. L’objectif de la campagne lancée sur la plateforme Wiseed : lever au moins 650 000 euros pour développer une première machine à définition industrielle et pouvoir organiser une mise sur le marché en 2017. Le marché de l’ingénierie tissulaire est évalué en 2014 à 15 milliards de dollars et devrait doubler d’ici 2018 (source : MedMarket Diligence, LLC.).

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

derniers articles / les plus lus

Améliorer l’observance, traiter mieux et moins cher : étude IMS Health CRIP

Au moment où la représentation nationale examine les réponses possibles aux défis de la santé et de son financement, IMS Health et le Cercle de Réflexion de l’Industrie Pharmaceutique (CRIP) [...]

La « compliance », nouvelle devise des labos

Le mot « compliance » est désormais couramment utilisé dans l’univers pharmaceutique. Véritable leitmotiv, il guide les actions quotidiennes des laboratoires, tant les enjeux qui y sont liés sont cruciaux. Le mot [...]

Le saviez-vous ? La France est le 4e marché mondial de la santé après les Etats-Unis, le Japon et l’Allemagne

La France demeure un territoire attractif pour l’industrie pharmaceutique mondiale, et cela malgré son image ternie par diverses crises. En France, fin 2011, le chiffre d’affaire des laboratoires représentés par [...]

Les associations de patients sollicitées pour évaluer les médicaments

Les associations de patients sollicitées pour évaluer les médicaments Prendre en considération l’avis des patients dans le cadre de l’évaluation des produits de santé : telle est la nouvelle expérimentation [...]

Hypertension artérielle : le grand défi de l’observance

Hypertension artérielle : le grand défi de l’observance Maladie « silencieuse » mais aux conséquences souvent irréversibles, l’hypertension artérielle exige de prendre des médicaments régulièrement pour prévenir les risques de maladies cardio-vasculaires. [...]

« La téléconsultation peut favoriser l’observance thérapeutique »

« La téléconsultation peut favoriser l’observance thérapeutique » Entretien avec François Lescure, président de Médecin Direct Lancée en 2010, la plateforme Médecin Direct a obtenu en 2016 l’autorisation de pratiquer des consultations médicales [...]

Suivez-nous sur Twitter