Antibiorésistance : l’OMS veut lutter contre la résistance aux antibiotiques

Du 16 au 22 novembre dernier avait lieu la première Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques, organisée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). L’objectif : sensibiliser les patients pour éviter la surconsommation d’antibiotiques et ainsi lutter contre l’« antibiorésistance ».

La surconsommation et la mauvaise utilisation des antibiotiques ont entraîné une très forte augmentation de la résistance de la population mondiale aux antibiotiques. Or cette « antibiorésistance » représente « un immense danger pour la santé mondiale », a souligné le Dr Margaret Chan, directrice générale de l’OMS. En effet, le développement et la diffusion croissante de bactéries résistantes aux antibiotiques compromettent l’efficacité de ces traitements. Face à ce constat, et pour sensibiliser les patients, l’OMS a organisé au mois de novembre la première Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques, avec pour thème « Antibiotiques : à manipuler avec précaution ».

Lutter contre les idées reçues et les mauvaises pratiques « L’un des plus grands défis sanitaires du XXIe siècle nécessitera un changement mondial de comportement de la part des individus comme des sociétés », a souligné à cette occasion le Dr Keiji Fukuda, représentant spécial du directeur général pour la résistance aux antimicrobiens. Parmi les recommandations émises lors de cette opération de sensibilisation, l’OMS préconise de ne prendre des antibiotiques que s’ils ont été prescrits par un professionnel de la santé, et de ne jamais utiliser les médicaments restants d’une précédente prescription. De même, les patients ne doivent jamais partager leurs antibiotiques avec d’autres personnes et chaque traitement prescrit doit être suivi jusqu’au bout, même si les symptômes de l’infection disparaissent plus tôt. Cette campagne a également rappelé que les antibiotiques ne soignent pas les infections virales, comme le rhume ou la grippe.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

derniers articles / les plus lus

Améliorer l’observance, traiter mieux et moins cher : étude IMS Health CRIP

Au moment où la représentation nationale examine les réponses possibles aux défis de la santé et de son financement, IMS Health et le Cercle de Réflexion de l’Industrie Pharmaceutique (CRIP) [...]

La « compliance », nouvelle devise des labos

Le mot « compliance » est désormais couramment utilisé dans l’univers pharmaceutique. Véritable leitmotiv, il guide les actions quotidiennes des laboratoires, tant les enjeux qui y sont liés sont cruciaux. Le mot [...]

Le saviez-vous ? La France est le 4e marché mondial de la santé après les Etats-Unis, le Japon et l’Allemagne

La France demeure un territoire attractif pour l’industrie pharmaceutique mondiale, et cela malgré son image ternie par diverses crises. En France, fin 2011, le chiffre d’affaire des laboratoires représentés par [...]

Rencontre avec Geoffroy Vergez, Cofondateur et Directeur Général d’Observia

L’observance est un mot mal connu du grand public et pourtant son importance est fondamentale. Observia est une start-up qui a pour vocation d’améliorer la vie des patients et faciliter [...]

Observance thérapeutique : un chemin entre prévention et guérison

Observance thérapeutique : un chemin entre prévention et guérison Afin d’endiguer la mauvaise observance des traitements médicaux des personnes victimes d’AVC, des ateliers thérapeutiques ont été mis en place à [...]

Hébergement des données de santé et blockchain, quel avenir ?

Hébergement des données de santé et blockchain, quel avenir ? La blockchain, plus efficace pour sécuriser les données de santé ? Méthode de cryptage popularisée avec le bitcoin, la blockchain n’a pas [...]

Suivez-nous sur Twitter