Retour sur le Grand Prix de l’Implantation Start-Up e-Santé : qui sont les 4 lauréats ?

Le jury du Grand Prix de lImplantation Start-Up e-Santé a désigné en novembre dernier quatre finalistes. Hospitalidée, Spin-Off, Yhapps et Start Track : retour sur ces quatre jeunes pousses qui inventent la santé connectée de demain.

Hospitalidée : un site davis santé  

Hospitalidée est un site d’avis développé par Loïc Raynal. Cette plateforme permet à tout patient qui est passé dans un hôpital ou une clinique de donner son avis en ligne et de noter l’établissement. Il peut noter son expérience et est interrogé sur la qualité de l’accueil, mais aussi sur son sentiment de sécurité.

Yhapps facilite la communication entre patients et professionnels de santé

Yhapps est une société de dématérialisation des parcours de soin qui propose une application web et mobile gratuite qui facilite la communication entre les patients et les professionnels de santé. Au-delà de l’annuaire interactif de praticiens qui permet de prendre rendez-vous en ligne et qui assure la confidentialité des données personnelles et médicales, l’application propose un accompagnement tout au long des parcours de soin des patients. « Nous pouvons également recueillir le retour sur la satisfaction du patient et de son sentiment sur la qualité de sa prise en charge », explique Sylvan Lou Peyrrou, fondateur de la société.

Start Track : la solution pour pratiquer du sport en respectant ses capacités

Créée par trois co-fondateurs, Start Track utilise l’innovation technologique issue de l’industrie aérospatiale. Développée en partenariat avec le CNES, cette application propose de personnaliser les recommandations faites à ses utilisateurs pour leur permettre de pratiquer une activité physique en fonction de leurs capacités. « L’utilisateur sera apte à adapter son effort en fonction de ce qu’il est capable de faire », explique Hugo Hurtado, l’un des fondateurs.

Spin-Off et son coussin intelligent connecté

Fondée par Alain Tixier, la société Spin-Off a imaginé un coussin relationnel connecté destiné aux personnes âgées, en perte d’autonomie ou en situation de forte dépendance. Baptisé « Viktor », ce coussin contient des capteurs intégrés dans la matière, qui permettent de relier l’utilisateur à sa famille ou les professionnels chargés de son suivi.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

derniers articles / les plus lus

Améliorer l’observance, traiter mieux et moins cher : étude IMS Health CRIP

Au moment où la représentation nationale examine les réponses possibles aux défis de la santé et de son financement, IMS Health et le Cercle de Réflexion de l’Industrie Pharmaceutique (CRIP) [...]

La « compliance », nouvelle devise des labos

Le mot « compliance » est désormais couramment utilisé dans l’univers pharmaceutique. Véritable leitmotiv, il guide les actions quotidiennes des laboratoires, tant les enjeux qui y sont liés sont cruciaux. Le mot [...]

Le saviez-vous ? La France est le 4e marché mondial de la santé après les Etats-Unis, le Japon et l’Allemagne

La France demeure un territoire attractif pour l’industrie pharmaceutique mondiale, et cela malgré son image ternie par diverses crises. En France, fin 2011, le chiffre d’affaire des laboratoires représentés par [...]

Rencontre avec Geoffroy Vergez, Cofondateur et Directeur Général d’Observia

L’observance est un mot mal connu du grand public et pourtant son importance est fondamentale. Observia est une start-up qui a pour vocation d’améliorer la vie des patients et faciliter [...]

Observance thérapeutique : un chemin entre prévention et guérison

Observance thérapeutique : un chemin entre prévention et guérison Afin d’endiguer la mauvaise observance des traitements médicaux des personnes victimes d’AVC, des ateliers thérapeutiques ont été mis en place à [...]

Hébergement des données de santé et blockchain, quel avenir ?

Hébergement des données de santé et blockchain, quel avenir ? La blockchain, plus efficace pour sécuriser les données de santé ? Méthode de cryptage popularisée avec le bitcoin, la blockchain n’a pas [...]

Suivez-nous sur Twitter