Innovation en santé : 340 millions d’euros alloués par Marisol Touraine

Innovation en santé : 340 millions d’euros alloués par Marisol Touraine

Lors de la première Journée Nationale de l’Innovation en santé qui se tenait à Paris les 23 et 24 janvier derniers, Marisol Touraine a annoncé le gonflement du nouveau fonds consacré à l’innovation santé, d’un montant de 340 millions d’euros au lieu des 100 millions prévus initialement.

La création de la première Journée Nationale de l’Innovation en santé était déjà un signe du gouvernement pour montrer son soutien à une filière stratégique pour la France. Les 23 et 24 janvier derniers, à la Cité des sciences et de l’industrie, start-up, laboratoires et industriels étaient invités à faire découvrir leurs produits et les progrès réalisés en santé.

La Ministre de la Santé, Marisol Touraine, a profité de cette occasion pour annoncer que le fonds octroyé pour soutenir les entreprises qui s’investissent dans l’innovation en santé serait doté de 340 millions d’euros, alors que l’enveloppe initialement prévue était de 100 millions. Un joli coup de pouce qui doit permettre aux acteurs français de se faire une place au niveau international dans un secteur déjà très concurrentiel.

La révolution digitale de la santé

Comme il y a eu trois révolutions industrielles, Marisol Touraine estime qu’après la chimie et la robotique, c’est « une troisième révolution de la santé » qui est en cours grâce au digital, sans oublier les biotechnologies et nanotechnologies.

La ministre a cité au passage quelques fleurons français : « Innate Pharma, pionnier de l’immunothérapie du cancer, Pixium Vision, en première ligne pour combattre le handicap visuel, ou encore CARMAT dont le cœur artificiel total est de loin le plus avancé au monde ».

Faire tomber les barrières administratives

Pour soutenir l’innovation, Marisol Touraine promet de ne pas se limiter à l’aspect financier :

« Nous pouvons aller encore plus loin. En faisant tomber les barrières administratives qui freinent les ambitions. En soutenant les jeunes entreprises qui démarrent, qui portent une idée novatrice qu’elles cherchent à développer » , a affirmé la ministre.

Pour fluidifier les échanges entre le gouvernement, les acteurs de la santé du futur et les professionnels de santé, la Ministre a également profité de cette Journée nationale pour nommer Jean-Yves Fagon au poste de délégué interministériel à l’innovation en santé.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

derniers articles / les plus lus

Améliorer l’observance, traiter mieux et moins cher : étude IMS Health CRIP

Au moment où la représentation nationale examine les réponses possibles aux défis de la santé et de son financement, IMS Health et le Cercle de Réflexion de l’Industrie Pharmaceutique (CRIP) [...]

La « compliance », nouvelle devise des labos

Le mot « compliance » est désormais couramment utilisé dans l’univers pharmaceutique. Véritable leitmotiv, il guide les actions quotidiennes des laboratoires, tant les enjeux qui y sont liés sont cruciaux. Le mot [...]

Le saviez-vous ? La France est le 4e marché mondial de la santé après les Etats-Unis, le Japon et l’Allemagne

La France demeure un territoire attractif pour l’industrie pharmaceutique mondiale, et cela malgré son image ternie par diverses crises. En France, fin 2011, le chiffre d’affaire des laboratoires représentés par [...]

Les entretiens pharmaceutiques favorisent l’observance des patients sous AVK

Les entretiens pharmaceutiques favorisent l’observance des patients sous AVK Instaurés en 2013, les entretiens pharmaceutiques ont pour objectif de renforcer le rôle du pharmacien dans l’accompagnement thérapeutique des patients asthmatiques, [...]

Detec’t : un algorithme pour surveiller les médicaments en ligne

Detec’t : un algorithme pour surveiller les médicaments en ligne La start-up française Kap-Code a conçu un algorithme capable d’analyser les millions de messages postés sur Internet à propos des effets [...]

Hypertension artérielle : le grand défi de l’observance

Hypertension artérielle : le grand défi de l’observance Maladie « silencieuse » mais aux conséquences souvent irréversibles, l’hypertension artérielle exige de prendre des médicaments régulièrement pour prévenir les risques de maladies cardio-vasculaires. [...]

Suivez-nous sur Twitter