Observance : un site pour expliquer les médicaments aux enfants

Observance : un site pour expliquer les médicaments aux enfants

Parce que la question de l’observance se pose dès le plus jeune âge, les petits patients ont leur site lancé par l’association Sparadrap, qui a pour objectif de les guider dans le monde de la santé. Une nouvelle rubrique est dédiée aux médicaments, pour expliquer aux enfants l’importance de suivre leur traitement.

Difficile d’avaler la pilule parfois, quand on ne comprend pas l’importance de prendre ses médicaments et que ces derniers n’ont pas bon goût… Pour répondre aux inquiétudes et aux questions des enfants qui sont confrontés au milieu médical, l’association Sparadrap, créée par des parents et des professionnels de santé, édite un site destiné à guider les petits patients dans l’univers de la santé. Questions pratiques, explications, aide aux parents, quizz pour les 6-12 ans : le site se présente comme un guide pratique pour accompagner les plus jeunes dans leur parcours médical. Une nouvelle rubrique a été créée pour répondre aux questions régulières que peuvent se poser les jeunes malades vis-à-vis de leurs médicaments et aider à améliorer l’observance de cette population.

Des conseils pratiques pour les parents et les enfants

Forme du médicament (gélule, comprimé, sirop, pommade..), effets indésirables, rôle du médecin et de l’ordonnance qu’il prescrit : tous les sujets sont abordés avec des illustrations, pour expliquer aux enfants l’importance de suivre leur traitement et les raisons pour lesquelles celui-ci leur est imposé. Le site rappelle ainsi que « certaines maladies peuvent se compliquer ou s’aggraver si on ne prend pas de médicaments » et insiste sur le fait qu’un médicament est un traitement exceptionnel, donné par les parents ou les médecins qui s’occupent de l’enfant.

Grâce à des jeux en ligne et un « dico de la santé », le site familiarise les enfants avec les questions de santé. Une rubrique leur donne également des petites astuces pour mieux supporter leur traitement et les piqûres, avec des conseils pour avoir moins peur et moins mal : poser des questions à ses parents et aux médecins, s’occuper l’esprit en chantant ou en lisant un livre, demander à ses parents d’être présents…

Sources :

http://www.sparadrap.org/Enfants

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. C’est une initiative tout à fait intéressante. C’est une façon de faire connaître aux enfants les dangers des médicaments s’ils ne sont pas donnés par les adultes. J’aime bien cette idée. Merci à Obesrvance.

derniers articles / les plus lus

Améliorer l’observance, traiter mieux et moins cher : étude IMS Health CRIP

Au moment où la représentation nationale examine les réponses possibles aux défis de la santé et de son financement, IMS Health et le Cercle de Réflexion de l’Industrie Pharmaceutique (CRIP) [...]

La « compliance », nouvelle devise des labos

Le mot « compliance » est désormais couramment utilisé dans l’univers pharmaceutique. Véritable leitmotiv, il guide les actions quotidiennes des laboratoires, tant les enjeux qui y sont liés sont cruciaux. Le mot [...]

Le saviez-vous ? La France est le 4e marché mondial de la santé après les Etats-Unis, le Japon et l’Allemagne

La France demeure un territoire attractif pour l’industrie pharmaceutique mondiale, et cela malgré son image ternie par diverses crises. En France, fin 2011, le chiffre d’affaire des laboratoires représentés par [...]

Les associations de patients sollicitées pour évaluer les médicaments

Les associations de patients sollicitées pour évaluer les médicaments Prendre en considération l’avis des patients dans le cadre de l’évaluation des produits de santé : telle est la nouvelle expérimentation [...]

Hypertension artérielle : le grand défi de l’observance

Hypertension artérielle : le grand défi de l’observance Maladie « silencieuse » mais aux conséquences souvent irréversibles, l’hypertension artérielle exige de prendre des médicaments régulièrement pour prévenir les risques de maladies cardio-vasculaires. [...]

« La téléconsultation peut favoriser l’observance thérapeutique »

« La téléconsultation peut favoriser l’observance thérapeutique » Entretien avec François Lescure, président de Médecin Direct Lancée en 2010, la plateforme Médecin Direct a obtenu en 2016 l’autorisation de pratiquer des consultations médicales [...]

Suivez-nous sur Twitter