Observance et maladies respiratoires : un capteur intelligent dans les inhalateurs

Observance et maladies respiratoires : un capteur intelligent dans les inhalateurs

Transformer des inhalateurs en dispositifs connectés grâce à un capteur intelligent : tel est le concept du nouveau dispositif médical de la société française Biocorp, qui vise à améliorer lobservance et renforcer l’éducation thérapeutique des patients asthmatiques ou atteints de maladies respiratoires chroniques.

Améliorer l’observance et développer l’éducation thérapeutique des patients atteints d’asthme ou de broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO), grâce à un dispositif médical intelligent : c’est l’objectif de la société française Biocorp qui vient de lancer son projet Inspair. Le principe ? Transformer l’inhalateur des patients atteints de ces deux pathologies pulmonaires chroniques en objet connecté qui permet de transmettre des données de santé aux médecins. L’objectif étant d’établir un lien direct entre le malade et le corps médical, qui pourra ainsi réaliser un suivi thérapeutique en temps réel et à distance. Le dispositif Inspair, compatible avec la grande majorité des inhalateurs existant aujourd’hui sur le marché, permet d’enregistrer les données concernant les prises de traitement et les doses, et enregistre la bonne utilisation ou non de l’inhalateur par le malade. Une solution innovante qui vise à rendre les traitements mieux adaptés et donc plus efficaces.

4 millions dasthmatiques en France

L’asthme touche 4 millions de personnes en France et 334 millions dans le monde ; la BPCO touche quant à elle environ 3 millions de personnes en France. Pour ces patients, l’observance est cruciale et un mauvais suivi de traitement peut avoir des conséquences lourdes : ainsi on compte plus de 500 000 hospitalisations en urgence et entre 1 000 à 1 500 décès chaque année en France. L’Assurance Maladie estime par ailleurs que près de 6 personnes asthmatiques sur 10 n’ont pas un asthme suffisamment contrôlé (traitement non pris ou suivi de façon inadéquate).Pour information seulement.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

derniers articles / les plus lus

Améliorer l’observance, traiter mieux et moins cher : étude IMS Health CRIP

Au moment où la représentation nationale examine les réponses possibles aux défis de la santé et de son financement, IMS Health et le Cercle de Réflexion de l’Industrie Pharmaceutique (CRIP) [...]

La « compliance », nouvelle devise des labos

Le mot « compliance » est désormais couramment utilisé dans l’univers pharmaceutique. Véritable leitmotiv, il guide les actions quotidiennes des laboratoires, tant les enjeux qui y sont liés sont cruciaux. Le mot [...]

Le saviez-vous ? La France est le 4e marché mondial de la santé après les Etats-Unis, le Japon et l’Allemagne

La France demeure un territoire attractif pour l’industrie pharmaceutique mondiale, et cela malgré son image ternie par diverses crises. En France, fin 2011, le chiffre d’affaire des laboratoires représentés par [...]

Google investit dans le développement de médicaments en Europe

Google investit dans le développement de médicaments en Europe Investisseurs ou partenaires à la pointe de la recherche et du développement et détenteurs d’un savoir numérique désormais essentiel : les grandes [...]

L’observance directe préconisée pour soigner la tuberculose résistante

L’observance directe préconisée pour soigner la tuberculose résistante Des chercheurs américains ont démontré une baisse considérable de la mortalité des patients atteints de tuberculose multi-résistante grâce au recours à l’observance [...]

Les défis à relever de la nouvelle ministre de la Santé Agnès Buzyn

Les défis à relever de la nouvelle ministre de la Santé Agnès Buzyn Nommée au lendemain de l’élection présidentielle dans le premier gouvernement d’Édouard Philippe, Agnès Buzyn vient de faire [...]

Suivez-nous sur Twitter