Séverine Grégoire, MesDocteurs.com : « Tout le monde a le réflexe Internet pour s’informer sur sa santé »

Séverine Grégoire, MesDocteurs.com : « Tout le monde a le réflexe Internet pour s’informer sur sa santé »

Nouveau maillon dans le parcours de soin, les services de conseils médicaux payants se développent en ligne, à l’instar de la plateforme MesDocteurs.com, qui répond aux questions des patients en temps réel. Entretien avec Séverine Grégoire, PDG et Co-fondatrice du site.

Comment est née l’idée de Mes Docteurs ?

Nous sommes partis d’un constat d’usage simple : de plus en plus d’internautes cherchent de l’information de santé sur Internet, en googlisant leurs symptômes notamment, mais en parallèle aucune fiabilité des contenus en ligne n’est assurée et beaucoup sont anxiogènes. Nous avons souhaité remettre le médecin au coeur du système en permettant aux internautes de poser des questions à de vrais docteurs et de recevoir des réponses fiables et personnalisées en temps réel. Plus de 230 médecins sont référencés aujourd’hui, généralistes et spécialistes, et nous nous appuyons sur un comité scientifique de cinq médecins qui nous accompagne sur la partie médicale et sur l’animation de la communauté de médecins depuis notre lancement en Janvier 2016.

Comment fonctionnent vos services de conseils médicaux en ligne ?

Le patient se connecte sur la plateforme, sélectionne la spécialité du médecin, et remplit un formulaire pour poser sa question ; il peut même joindre une photographie ou un document à sa demande. Il peut choisir de recevoir une réponse sous 15 minutes (pour 5,90 euros) ou sous 48h (à partir de 3,90 euros) ou même engager un live chat avec le médecin. Pour des raisons de sécurité et de confidentialité des données, tous les échanges se déroulent sur la plateforme : nous sommes hébergés chez un hébergeur agréé en données de santé, ce qui garantit la sécurisation des données. Depuis notre lancement nous avons répondu à plus de 25000 questions sur le site et répondons en moyenne à 150 requêtes par jour, en étant disponibles 24h/24.

Quel est le profil des patients intéressés par ces services ?

80% des questions que nous recevons portent sur des spécialités comme la dermatologie ou la gynécologie, ce qui ne nous étonne pas : en France, les délais d’attente peuvent s’allonger à plusieurs mois pour obtenir un rendez-vous chez un spécialiste. Les patients trouvent ainsi en temps réel des réponses à leurs questions et sont rassurés. Nous avons également des utilisateurs qui sont juste à la recherche d’informations qualifiées, ou bien qui sortent d’une consultation et aimeraient obtenir des informations complémentaires. Nous comptons également des Français qui vivent à l’étranger ou qui sont en vacances à l’étranger et qui souhaitent communiquer avec un médecin français.

N’avez-vous pas peur que ces nouveau services de e-santé empiètent sur le rôle du médecin ?

Bien au contraire ! L’objectif n’est pas de casser le parcours de soin, nous n’avons pas vocation à remplacer un médecin, nous sommes là en complément. Sur une certaine population notamment, comme les plus jeunes qui vont de moins en moins consulter, nous représentons un accès plus facile au parcours de soin. Notre objectif est de rationnaliser ce qui se développe de façon très désorganisée sur Internet – la recherche d’informations médicales – et de structurer de nouveaux usages auxquels sont confrontés les médecins : ces derniers sont en effet de plus en plus sollicités par sms ou par mail par leurs patients, or ils ne sont pas  organisés pour répondre de cette façon, d’autant plus que ces échanges se font alors sur des canaux non sécurisés. Notre ambition est aussi de désengorger les salles d’attentes, particulièrement celles des services d’Urgences. Tout le monde a le réflexe Internet pour s’informer sur sa santé, il était important d’imaginer un service sérieux qui réponde à ces nouveaux besoins.

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

derniers articles / les plus lus

Améliorer l’observance, traiter mieux et moins cher : étude IMS Health CRIP

Au moment où la représentation nationale examine les réponses possibles aux défis de la santé et de son financement, IMS Health et le Cercle de Réflexion de l’Industrie Pharmaceutique (CRIP) [...]

La « compliance », nouvelle devise des labos

Le mot « compliance » est désormais couramment utilisé dans l’univers pharmaceutique. Véritable leitmotiv, il guide les actions quotidiennes des laboratoires, tant les enjeux qui y sont liés sont cruciaux. Le mot [...]

Le saviez-vous ? La France est le 4e marché mondial de la santé après les Etats-Unis, le Japon et l’Allemagne

La France demeure un territoire attractif pour l’industrie pharmaceutique mondiale, et cela malgré son image ternie par diverses crises. En France, fin 2011, le chiffre d’affaire des laboratoires représentés par [...]

« L’intelligence artificielle est avant tout une intelligence humaine et collective »

« L’intelligence artificielle est avant tout une intelligence humaine et collective » Espoir de la science et de la médecine, l’intelligence artificielle promet de révolutionner l’art du diagnostic et de la prescription dans [...]

« Testé par les séniors » : un nouveau label pour les objets connectés ?

« Testé par les séniors » : un nouveau label pour les objets connectés ? Les fabricants de produits destinés aux séniors pourront désormais les faire tester par un panel de [...]

Projet Baseline : comment Google veut cartographier la santé humaine 

Projet Baseline : comment Google veut cartographier la santé humaine   La filiale santé du géant américain Alphabet – maison mère de Google – recrute 10 000 volontaires afin de recueillir leurs [...]

Suivez-nous sur Twitter

    il y a 2 jours
    Quand #thérapie et formation passent par le jeu et le #digital https://t.co/aYL9WfyvTi I #esante…
    il y a 2 jours
    Comment les acteurs de la sante peuvent-il lutter contre le phénomène de non-observance ?…
    il y a 2 jours
    Evolution de la démence : l’importance de surveiller les schémas pour améliorer la vie du…
    il y a 3 jours
    Suivi des soins, #hospitalisation : comment la #RealiteVirtuelle transforme le secteur de…