84% des Français ont confiance dans les médicaments

84% des Français font confiance aux médicaments

LObservatoire sociétal du médicament 2016 révèle un degré de confiance élevé des Français envers les médicaments, mais montre aussi un scepticisme grandissant concernant les vaccins et les professionnels de santé.

Pour la 6ème année consécutive, le Leem (Les Entreprises du médicament http://www.leem.org/) a fait appel à l’Institut de sondage Ipsos pour mener une enquête sur le rapport des Français aux médicaments. L’Observatoire sociétal du médicament 2016, publié le 24 octobre dernier, dresse un bilan en demi-teinte, entre maintien d’un haut niveau de confiance en général, et méfiance vis-à-vis des autorités chargées d’informer sur les médicaments.

Maintien de la confiance pour les médicaments, défiance pour les vaccins

Dans un contexte de polémique à propos du prix des médicaments et de l’accès aux traitements, le niveau de confiance dans les médicaments ne diminue que d’un point entre 2015 et 2016 : 84% des Français disent leur faire confiance. Mais, lorsque l’on regarde le détail, toutes les catégories de médicaments, excepté l’homéopathie (73%, +2 points) et les médicaments génériques (68%, comme en 2015) voient leur niveau de confiance baisser sensiblement : médicaments remboursés (88%, – 4 points), médicaments non remboursés (74%, -1 point) et médicaments de marque (87%, – 2 points). Observation plus inquiétante, la défiance semble s’installer vis-à-vis des vaccins, en particulier chez les jeunes générations : 69% des Français leur font confiance (- 2 points), un Français sur deux et seulement 43% des 25-34 ans considère que la vaccination présente plus de bénéfices que de risques. Une « situation préoccupante », selon Philippe Lamoureux, directeur général du Leem : « La France, patrie de Pasteur, est aujourd’hui championne du monde du scepticisme à l’égard de la vaccination. En tant qu’acteurs clés du vaccin, les entreprises du médicament sont attachées à ce qu’il reste un outil majeur de prévention des maladies infectieuses graves souvent mortelles : pédagogie, information, concertation avec les autorités de santé, anticipation des ruptures d’approvisionnement… »

Érosion de la confiance envers les professionnels et les entreprises

La baisse de confiance envers les entreprises du médicament (55%, – 6 points) s’inscrit dans un climat général de défiance vis-à-vis non seulement des entreprises de tous les secteurs (automobile, agro-alimentaire, grande distribution, etc.) mais aussi des professionnels en charge d’informer sur les médicaments. Ainsi, les médecins traitants (93%, – 2 points), les spécialistes (92%, – 4 points), les infirmières (89%, – 2 points) et les pharmaciens (88%, – 2 points) souffrent tous d’une légère érosion du niveau de confiance qui leur est accordé, au bénéfice des lanceurs d’alerte (69%, +24 points). « La baisse de la confiance vis-à-vis des figures médicales traditionnelles que sont les médecins, les infirmier(e)s ou encore les pharmaciens par rapport aux informations données sur les médicaments peut s’analyser à la lumière de la crise de confiance plus globale à l’égard des autorités et des experts que l’on voit progresser au sein de l’opinion depuis ces dernières années », analyse Brice Teinturier, Directeur Général Délégué France d’Ipsos.

Malgré ce climat de défiance prononcé et généralisé, l’étude révèle des signes encourageants en ce qui concerne le comportement des entreprises du médicament : plus transparentes, plus respectueuses de l’environnement, plus honnêtes et mieux encadrées par les pouvoirs publics. Ce léger regain d’image annonce peut-être la fin d’une ère de crises et un renouveau de la confiance des Français pour les années à venir, en s’appuyant sur des bases nouvelles.

 

Source : http://www.ipsos.fr/

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

derniers articles / les plus lus

Améliorer l’observance, traiter mieux et moins cher : étude IMS Health CRIP

Au moment où la représentation nationale examine les réponses possibles aux défis de la santé et de son financement, IMS Health et le Cercle de Réflexion de l’Industrie Pharmaceutique (CRIP) [...]

La « compliance », nouvelle devise des labos

Le mot « compliance » est désormais couramment utilisé dans l’univers pharmaceutique. Véritable leitmotiv, il guide les actions quotidiennes des laboratoires, tant les enjeux qui y sont liés sont cruciaux. Le mot [...]

Le saviez-vous ? La France est le 4e marché mondial de la santé après les Etats-Unis, le Japon et l’Allemagne

La France demeure un territoire attractif pour l’industrie pharmaceutique mondiale, et cela malgré son image ternie par diverses crises. En France, fin 2011, le chiffre d’affaire des laboratoires représentés par [...]

Des solutions connectées qui s’adaptent aux usages des séniors

Des solutions connectées qui s’adaptent aux usages des séniors Fleuron français de la e-santé, Visiomed conçoit des dispositifs médicaux connectés pour favoriser l’autonomie des personnes âgées et leur maintien à [...]

Le boum des réseaux sociaux de médecins

Le boum des réseaux sociaux de médecins Pour partager, échanger sur ses pratiques médicales, s’entraider, les réseaux sociaux médicaux connaissent un succès grandissant. Qu’ils soient réservés aux médecins ou ouverts [...]

Les pistes pour améliorer l’observance selon l’Académie de Pharmacie

Les pistes pour améliorer l’observance selon l’Académie de Pharmacie Avec des répercussions au niveau individuel et collectif, le phénomène de non-observance des traitements médicamenteux doit devenir un sujet clé pour [...]

Suivez-nous sur Twitter