Le passage à l’ordonnance électronique favoriserait l’observance

Le passage à l’ordonnance électronique favoriserait l’observance

Selon une étude menée par des dermatologues américains, lordonnance électronique permettrait daméliorer sensiblement lobservance des traitements en permettant aux patients de mieux suivre les prescriptions sur le long-terme.

Une équipe de dermatologues de l’école de médecine de Chapel Hill en Caroline du Nord s’est intéressée à l’impact de la prescription électronique sur l’observance en dermatologie. Grâce aux données d’une clinique au Texas, les spécialistes ont pu comparer 4318 ordonnances émises entre 2011 et 2013 auprès de 2496 patients. Parmi celles-ci, 800 étaient en format électronique et 1700 en papier. Le résultat a montré que la prescription dématérialisée faisait diminuer de 16% le risque de non-observance du traitement.

L’étude, publiée dans la revue JAMA Dermatology en octobre 2016, conclut ainsi que l’ordonnance électronique, en comparaison de la prescription papier, permet de réduire le risque de non-observance des traitements. Selon le Dr Guillaume Gobert, à l’origine d’Ordoclick’, un projet de dématérialisation des prescriptions médicales, l’ordonnance électronique présente de nombreux avantages pour les patients : « ils sont nombreux à se plaindre de la lisibilité des ordonnances papier », explique-t-il sur le site Whatsupdoc, avant d’ajouter que grâce à l’ordonnance électronique « le patient pourrait avoir en permanence son ordonnance sur lui et se rappeler facilement les posologies ». Un point crucial pour les patients, de plus en plus nombreux, atteints de maladies chroniques nécessitant un traitement long et contraignant.

Expérimentée en France dans le cadre de la mise en place du Dossier médical partagé, l’ordonnance électronique n’a pas encore réussi à se faire une place dans les cabinets des médecins français.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

derniers articles / les plus lus

Améliorer l’observance, traiter mieux et moins cher : étude IMS Health CRIP

Au moment où la représentation nationale examine les réponses possibles aux défis de la santé et de son financement, IMS Health et le Cercle de Réflexion de l’Industrie Pharmaceutique (CRIP) [...]

La « compliance », nouvelle devise des labos

Le mot « compliance » est désormais couramment utilisé dans l’univers pharmaceutique. Véritable leitmotiv, il guide les actions quotidiennes des laboratoires, tant les enjeux qui y sont liés sont cruciaux. Le mot [...]

Le saviez-vous ? La France est le 4e marché mondial de la santé après les Etats-Unis, le Japon et l’Allemagne

La France demeure un territoire attractif pour l’industrie pharmaceutique mondiale, et cela malgré son image ternie par diverses crises. En France, fin 2011, le chiffre d’affaire des laboratoires représentés par [...]

Focus sur les stratégies digitales des laboratoires pharmaceutiques

Sylvie Donnasson a participé à plusieurs enquêtes donnant la parole aux dirigeants et responsables digitaux au sein de laboratoires pharmaceutiques leaders sur le marché français. Par ailleurs, elle dirige HealthInnov [...]

Arrêter son traitement préventif contre l’AVC augmente le risque de 37%

Le traitement, composé d’un anti-agrégant plaquettaire, doit être pris en continu afin de réduire le risque d’AVC ou d’infarctus. Des outils existent pour éviter d’interrompre son traitement. 20% des patients [...]

Les enjeux de la traçabilité des médicaments

La nouvelle directive européenne 2011/62/UE, votée par le Parlement européen en 2016, entrera en vigueur début 2019. Afin de lutter contre l’essor de la contrefaçon, les acteurs de l’industrie pharmaceutique [...]

Suivez-nous sur Twitter