Lab Santé : « Notre objectif est d’accélérer l’innovation en santé »

Lab Santé : « Notre objectif est daccélérer linnovation en santé »

Un accélérateur dun nouveau type a vu le jour en décembre dernier à linitiative de lAgence Régionale de Santé Ile-de-France, la Chambre de Commerce et dIndustrie (CCI) de Paris Ile-de-France et Medicen Paris Region : baptisé le Lab Santé Ile-de-France, cette association a pour mission de faciliter, accompagner et soutenir les projets de solutions innovantes en santé. Entretien avec son directeur, le Pr Jean-François Dhainaut.

Le Lab Santé Ile-de-France a été officiellement lancé en décembre dernier : quel est le principal objectif de ce nouvel accélérateur ?

L’objectif du Lab est avant tout de favoriser les partenariats entre le public et le privé dans le domaine de la santé. En pratique, nous aidons les start-up à trouver les lieux d’expérimentation dont elles ont besoin, les aides et expertises qui leur manquent ; de l’autre côté, nous aidons les acteurs institutionnels à trouver les partenariats industriels qui leur font défaut. Les liens que nous tissons ainsi permettent aux différents acteurs du secteur de la santé de se rencontrer et de créer des partenariats rapidement.

Vous limitez-vous uniquement aux acteurs ancrés en Ile-de-France ?

Non, même s’ils sont naturellement notre coeur de cible et s’ils représentent la majeure partie de nos interlocuteurs. Nous travaillons avec des entreprises et établissements qui peuvent être installés en dehors de l’Ile de France, et cherchent justement un partenaire francilien ou un accompagnement auprès d’acteurs qui y sont implantés. Nous avons ainsi récemment été sollicité par une entreprise canadienne, une start-up nantaise qui souhaitent trouver des partenaires franciliens…

Comment sorganise en pratique le rôle dintermédiaire du Lab Santé ?

Il y a plusieurs entrées. Les offreurs de solutions innovantes viennent nous voir avec un besoin particulier dans le développement de leur solution innovante. Notre rôle est alors de préciser ce besoin, d’étudier le type d’innovation de santé qui est proposé, les objectifs de la start-up, d’identifier les expertises qui lui manquent pour améliorer l’innovation, et d’envisager l’impact sur le parcours du patient. On donne le go/no go en fonction de tous ces critères.

Les acteurs publics quant à eux font appel à nous pour trouver des partenariats industriels forts, pour développer un projet déjà établi.

Comment sorganise votre rôle daccélérateur ? Proposez-vous des programmes daccompagnement ?

Nous ne proposons pas de programmes packagés comme ceux proposés par les accélérateurs de start-ups : notre rôle est avant tout l’intermédiation, avec le bon expert, le bon partenaire ou le bon opérateur de soin. Nous travaillons sur-mesure, en nous appuyant sur une cartographie des acteurs et un réseau solide, constitués grâce à nos membres fondateurs. Notre mission : accélérer le repérage, l’émergence et la mise en relation des acteurs pour booster les innovations de santé qui nous paraissent les plus utiles en matière de santé publique. Néanmoins, nos actions d’intermédiation nécessitent beaucoup d’accompagnement : il ne suffit pas de mettre les gens en relation, il est nécessaire de les accompagner pour que chacun se comprenne et parte dans la même direction.

Pour en savoir plus :

http://www.labsante-idf.fr/

 

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

derniers articles / les plus lus

Améliorer l’observance, traiter mieux et moins cher : étude IMS Health CRIP

Au moment où la représentation nationale examine les réponses possibles aux défis de la santé et de son financement, IMS Health et le Cercle de Réflexion de l’Industrie Pharmaceutique (CRIP) [...]

La « compliance », nouvelle devise des labos

Le mot « compliance » est désormais couramment utilisé dans l’univers pharmaceutique. Véritable leitmotiv, il guide les actions quotidiennes des laboratoires, tant les enjeux qui y sont liés sont cruciaux. Le mot [...]

Le saviez-vous ? La France est le 4e marché mondial de la santé après les Etats-Unis, le Japon et l’Allemagne

La France demeure un territoire attractif pour l’industrie pharmaceutique mondiale, et cela malgré son image ternie par diverses crises. En France, fin 2011, le chiffre d’affaire des laboratoires représentés par [...]

« L’intelligence artificielle est avant tout une intelligence humaine et collective »

« L’intelligence artificielle est avant tout une intelligence humaine et collective » Espoir de la science et de la médecine, l’intelligence artificielle promet de révolutionner l’art du diagnostic et de la prescription dans [...]

« Testé par les séniors » : un nouveau label pour les objets connectés ?

« Testé par les séniors » : un nouveau label pour les objets connectés ? Les fabricants de produits destinés aux séniors pourront désormais les faire tester par un panel de [...]

Projet Baseline : comment Google veut cartographier la santé humaine 

Projet Baseline : comment Google veut cartographier la santé humaine   La filiale santé du géant américain Alphabet – maison mère de Google – recrute 10 000 volontaires afin de recueillir leurs [...]

Suivez-nous sur Twitter

    il y a 2 jours
    Quand #thérapie et formation passent par le jeu et le #digital https://t.co/aYL9WfyvTi I #esante…
    il y a 2 jours
    Comment les acteurs de la sante peuvent-il lutter contre le phénomène de non-observance ?…
    il y a 2 jours
    Evolution de la démence : l’importance de surveiller les schémas pour améliorer la vie du…
    il y a 3 jours
    Suivi des soins, #hospitalisation : comment la #RealiteVirtuelle transforme le secteur de…