Des solutions connectées qui s’adaptent aux usages des séniors

Des solutions connectées qui s’adaptent aux usages des séniors

Fleuron français de la e-santé, Visiomed conçoit des dispositifs médicaux connectés pour favoriser l’autonomie des personnes âgées et leur maintien à domicile. Lors du dernier CES de Las Vegas, la société a marqué les esprits avec son bouquet de services Bewell Connect. Entretien avec François Teboul, directeur médical de Visiomed Group.

Pouvez-vous nous présenter Visiomed ?

Visiomed développe des dispositifs médicaux (DM) depuis 2005, la société s’est notamment fait connaître en inventant le premier thermomètre infrarouge sans contact. À l’ère des objets communicants, Visiomed a lancé une gamme de DM connectés par bluetooth, baptisée Bewell connect. Celle-ci se décline en diverses applications destinées au grand public (autogestion, quantified self) et aux professionnels de santé pour des actes de télémédecine, suivi des patients, etc.

Quels sont les services du bouquet Bewell Connect qui s’adressent particulièrement aux séniors ?

Au sein de la gamme on compte un thermomètre, trois modèles de tensiomètre, un oxymètre (qui mesure la saturation du sang en oxygène), un glucomètre, un électrocardiogramme, plusieurs types de pèse-personnes et des trackers d’activité avec prise de fréquence cardiaque. Autant d’outils utiles pour surveiller la santé des personnes âgées, en particulier lorsqu’elles souffrent d’hypertension ou de pathologies cardiovasculaires.

En quoi ces solutions peuvent-elles répondre à la problématique du maintien à domicile des séniors ?

Au-delà des DM en eux-mêmes, nous travaillons beaucoup sur les usages, en variant les supports sur lesquels les services sont proposés. Aujourd’hui le plus évident semble être le smartphone, mais ce n’est pas forcément le support préféré des séniors… C’est pourquoi nous sommes en train de finaliser une passerelle qui utilise la télévision et une box TNT. Parce que la télévision est le seul outil technologique accepté par les personnes âgées.

La box sera capable d’agréger les données de santé collectées via les DM installés au domicile de la personne âgée, de contrôler d’autres appareils de domotique, et via une chaîne dédiée, d’envoyer des messages de rappel de médicaments, des conseils nutritionnels personnalisés et des messages en direct de la part du médecin.

Visiomed collabore avec Conserto (distributeur de la société SoftBank Robotics) sur un projet ambitieux : le robot Pepper, destiné à accompagner le personnel soignant dans les établissements de santé.

Pensez-vous que les robots seront bientôt des aidants permanents et indispensables au domicile des patients séniors ?

Sans doute. Pour l’instant, l’usage de ce robot consistera à sécuriser les maisons de retraite et à jouer un rôle d’accueil avant consultation dans les établissements de santé. L’avantage du robot auprès des séniors est sa capacité à engager le patient et à comprendre ce qu’il dit. Il s’ajoute en cela aux capteurs qui recueillent automatiquement des données de santé et qui seront dans le futur presque totalement invisibles, cachés dans les tissus, les miroirs, etc.

Quels sont les défis à relever pour parvenir à équiper le grand marché des séniors avec ces outils ?

Pour les dispositifs médicaux, ils sont déjà sur le marché et les usages progressent. Reste que la réglementation qui s’applique pour les DM est insuffisante et obsolète, elle n’est pas toujours adaptée aux questions spécifiques qui se posent avec la e-santé. En ce qui concerne les robots, ils ont certainement un grand avenir, on n’en est qu’aux balbutiements. Il reste à établir la confiance, à permettre que ces outils soient prescrits par les professionnels de santé et remboursés. Il faudra également que la labellisation et la législation soient plus clairs sur la responsabilité juridique qui s’engage dans le cadre de l’utilisation d’un robot.

Plus d’infos

http://www.visiomed-lab.com/

 

 

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

derniers articles / les plus lus

Améliorer l’observance, traiter mieux et moins cher : étude IMS Health CRIP

Au moment où la représentation nationale examine les réponses possibles aux défis de la santé et de son financement, IMS Health et le Cercle de Réflexion de l’Industrie Pharmaceutique (CRIP) [...]

La « compliance », nouvelle devise des labos

Le mot « compliance » est désormais couramment utilisé dans l’univers pharmaceutique. Véritable leitmotiv, il guide les actions quotidiennes des laboratoires, tant les enjeux qui y sont liés sont cruciaux. Le mot [...]

Le saviez-vous ? La France est le 4e marché mondial de la santé après les Etats-Unis, le Japon et l’Allemagne

La France demeure un territoire attractif pour l’industrie pharmaceutique mondiale, et cela malgré son image ternie par diverses crises. En France, fin 2011, le chiffre d’affaire des laboratoires représentés par [...]

Les défis à relever de la nouvelle ministre de la Santé Agnès Buzyn

Les défis à relever de la nouvelle ministre de la Santé Agnès Buzyn Nommée au lendemain de l’élection présidentielle dans le premier gouvernement d’Édouard Philippe, Agnès Buzyn vient de faire [...]

Alexis Normand : « les médecins doivent devenir les chefs d’orchestre de la e-santé »

 Alexis Normand : « les médecins doivent devenir les chefs d’orchestre de la e-santé » Directeur du développement chez Withings, le leader des objets connectés pour la santé, Alexis Normand est aux premières [...]

Pharma Express : une application qui livre les médicaments en 1h

Pharma Express : une application qui livre les médicaments en 1h Transmettre son ordonnance numérique à la pharmacie juste après le passage du médecin et être livré dans l’heure qui suit sera [...]

Suivez-nous sur Twitter