Hypertension artérielle : le grand défi de l’observance

Hypertension artérielle : le grand défi de l’observance

Maladie « silencieuse » mais aux conséquences souvent irréversibles, l’hypertension artérielle exige de prendre des médicaments régulièrement pour prévenir les risques de maladies cardio-vasculaires. Pourtant, le Comité Français de Lutte contre l’Hypertension Artérielle (CFLHA) s’inquiète de la mauvaise observance des traitements chez les patients hypertendus.

Lors de la Journée Nationale de Lutte contre l’Hypertension Artérielle, qui s’est tenue le 15 décembre dernier, le Dr Bernard Vaïsse, président du CFLHA et cardiologue à l’hôpital de la Timone à Marseille, a lancé un appel à l’action pour lutter contre le manque d’observance des patients hypertendus, et a mis pour cela  en exergue 3 situations de non-observance caractérisée chez ces patients et les moyens proposés pour y remédier.

Les « nouveaux patients »

La première concerne ainsi les « patients nouvellement diagnostiqués », ceux pour qui la maladie est asymptomatique et qui se voient prescrire un traitement anti hypertenseur pour la première fois : « Nous constatons qu’au bout d’un an, 35% de ces patients ne prennent pas leur médicament. Nous avons proposé à la Société Française de l’Hypertension (SFHTA) de mettre en place une consultation d’annonce comme il en existe en diabétologie et en cancérologie. Il faut que le patient soit le principal acteur de sa maladie, de sa prise en charge,» a expliqué le Dr Vaïsse.

Les patients « multiples »

Le Dr Vaïsse a encore indiqué que les patients qui cumulaient plusieurs maladies comme l’hypertension, l’hypercholestérolémie ou le diabète étaient davantage susceptibles de ne pas prendre leurs médicaments. « Nous nous sommes aperçus que plus le nombre de comprimés prescrits augmente, moins ils sont pris. Pour pallier ce problème le patient doit en discuter avec son médecin car des solutions existent telles que la prescription d’associations fixes qui permet en un comprimé de donner deux à trois principes actifs », a-t-il affirmé. Un constat à nuancer cependant, puisque d’autres études ont démontré au contraire que l’observance des patients avait plutôt tendance à augmenter en fonction de la complexité de la maladie et le nombre de comprimés prescrits.

Les patients « résistants »

L’hypertension artérielle résistante désigne une hypertension non contrôlée en consultation mais confirmée par une mesure en dehors du cabinet médical, et ce malgré un traitement médicamenteux et des règles d’hygiène de vie adaptées. « Les études sur les patients résistants montrent que près de 50% d’entre eux prennent imparfaitement ou pas du tout leurs médicaments. Il faut chercher la cause de cette résistance. Il est donc primordial que le médecin communique avec eux et prenne le temps d’expliquer la nécessité de prendre ce traitement, et de contrôler son auto-mesure tensionnelle. C’est ainsi que nous améliorerons l’observance et donc le contrôle de l’hypertension artérielle », a conclu le Dr Vaïsse.

http://www.comitehta.org 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

derniers articles / les plus lus

Améliorer l’observance, traiter mieux et moins cher : étude IMS Health CRIP

Au moment où la représentation nationale examine les réponses possibles aux défis de la santé et de son financement, IMS Health et le Cercle de Réflexion de l’Industrie Pharmaceutique (CRIP) [...]

La « compliance », nouvelle devise des labos

Le mot « compliance » est désormais couramment utilisé dans l’univers pharmaceutique. Véritable leitmotiv, il guide les actions quotidiennes des laboratoires, tant les enjeux qui y sont liés sont cruciaux. Le mot [...]

Le saviez-vous ? La France est le 4e marché mondial de la santé après les Etats-Unis, le Japon et l’Allemagne

La France demeure un territoire attractif pour l’industrie pharmaceutique mondiale, et cela malgré son image ternie par diverses crises. En France, fin 2011, le chiffre d’affaire des laboratoires représentés par [...]

Innovation en pharmacie : un nouvel outil pour vérifier les préparations de médicaments

Innovation en pharmacie : un nouvel outil pour vérifier les préparations de médicaments Éviter les erreurs, le gaspillage et assurer plus de sécurité à la fois pour le patient et les [...]

Docapost et Tactio : une alliance pour un meilleur télésuivi des patients en France

Docapost et Tactio : une alliance pour un meilleur télésuivi des patients en France Le groupe La Poste, déjà investi dans la transformation du secteur de la santé avec la livraison [...]

Google investit dans le développement de médicaments en Europe

Google investit dans le développement de médicaments en Europe Investisseurs ou partenaires à la pointe de la recherche et du développement et détenteurs d’un savoir numérique désormais essentiel : les grandes [...]

Suivez-nous sur Twitter