Les entretiens pharmaceutiques favorisent l’observance des patients sous AVK

Les entretiens pharmaceutiques favorisent l’observance des patients sous AVK

Instaurés en 2013, les entretiens pharmaceutiques ont pour objectif de renforcer le rôle du pharmacien dans l’accompagnement thérapeutique des patients asthmatiques, sous traitement anti-vitamine K (AVK) ou sous anticoagulants oraux directs (AOD). Une étude vient de mesurer l’efficacité de ces entretiens pour améliorer l’observance des patients sous AVK.

En matière d’éducation et d’accompagnement thérapeutique, le rôle du pharmacien ne cesse de prendre de l’importance, du fait de sa proximité avec le patient et de l’augmentation de la prévalence des maladies chroniques. Les pharmaciens ont ainsi signé en 2013 un accord avec l’Assurance maladie, pour s’engager dans l’accompagnement de trois catégories de patients spécifiques : les asthmatiques, les patients sous traitement AVK (anticoagulants oraux préconisés notamment dans le traitement et la prévention des thromboses) et les patients sous anticoagulants oraux d’action directe (AOD). Le dispositif d’accompagnement comprend deux entretiens pharmaceutiques minimum la première année de l’adhésion du patient, puis au moins un entretien pharmaceutique les années suivantes, complété par au moins deux évaluations de l’observance (sur la base d’un questionnaire fourni par l’Assurance maladie).

Une meilleure observance grâce aux entretiens

D’après une étude menée par Observia et l’Union des syndicats des pharmaciens d’officine (USPO), auprès de 1284 pharmaciens, l’observance des patients sous AVK serait significativement améliorée grâce aux entretiens pharmaceutiques : alors que l’observance moyenne des patients n’ayant réalisé aucun entretien est de 79,35%, elle est de 81,3% pour les patients ayant réalisé au moins un entretien, et de 83,42% pour ceux ayant bénéficié de plus d’un entretien. Dans son compte-rendu, l’USPO rappelle que les patients dont l’observance est inférieure à 80% ont trois fois plus de risques de récidive de thrombose veineuse profonde et conclut : « Ces résultats suggèrent que les entretiens ont un impact positif  pour l’ensemble de la patientèle des classes thérapeutiques concernées, au-delà des patients ayant suivi des entretiens ». L’USPO appelle donc à la poursuite des entretiens pharmaceutiques sous réserve d’une évolution des modalités de gestion et de rémunération des officines et d’une meilleure communication auprès des patients de la part de l’Assurance maladie.

 

Pour aller plus loin :

http://www.ordre.pharmacien.fr/Le-pharmacien/Champs-d-activites/L-education-therapeutique

 

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

derniers articles / les plus lus

Améliorer l’observance, traiter mieux et moins cher : étude IMS Health CRIP

Au moment où la représentation nationale examine les réponses possibles aux défis de la santé et de son financement, IMS Health et le Cercle de Réflexion de l’Industrie Pharmaceutique (CRIP) [...]

La « compliance », nouvelle devise des labos

Le mot « compliance » est désormais couramment utilisé dans l’univers pharmaceutique. Véritable leitmotiv, il guide les actions quotidiennes des laboratoires, tant les enjeux qui y sont liés sont cruciaux. Le mot [...]

Le saviez-vous ? La France est le 4e marché mondial de la santé après les Etats-Unis, le Japon et l’Allemagne

La France demeure un territoire attractif pour l’industrie pharmaceutique mondiale, et cela malgré son image ternie par diverses crises. En France, fin 2011, le chiffre d’affaire des laboratoires représentés par [...]

« L’intelligence artificielle est avant tout une intelligence humaine et collective »

« L’intelligence artificielle est avant tout une intelligence humaine et collective » Espoir de la science et de la médecine, l’intelligence artificielle promet de révolutionner l’art du diagnostic et de la prescription dans [...]

« Testé par les séniors » : un nouveau label pour les objets connectés ?

« Testé par les séniors » : un nouveau label pour les objets connectés ? Les fabricants de produits destinés aux séniors pourront désormais les faire tester par un panel de [...]

Projet Baseline : comment Google veut cartographier la santé humaine 

Projet Baseline : comment Google veut cartographier la santé humaine   La filiale santé du géant américain Alphabet – maison mère de Google – recrute 10 000 volontaires afin de recueillir leurs [...]

Suivez-nous sur Twitter

    il y a 2 jours
    Quand #thérapie et formation passent par le jeu et le #digital https://t.co/aYL9WfyvTi I #esante…
    il y a 2 jours
    Comment les acteurs de la sante peuvent-il lutter contre le phénomène de non-observance ?…
    il y a 2 jours
    Evolution de la démence : l’importance de surveiller les schémas pour améliorer la vie du…
    il y a 3 jours
    Suivi des soins, #hospitalisation : comment la #RealiteVirtuelle transforme le secteur de…