Médicament : les industriels souhaitent regagner la confiance des utilisateurs

« Un dispositif d’information clair sur le médicament » : voilà ce que demandent les industriels de la pharmacie, en sollicitant les pouvoirs publics sur un engagement d’action de « sensibilisation » auprès des Français. Le Leem, qui fédère les entreprises du secteur proposent ainsi de s’associer à cette démarche, car l’organisation juge « nécessaire de permettre aux Français de disposer de repères clairs sur les médicaments ».

L’émotion des patients et de leurs proches concernant les effets indésirables liés à la prise de médicaments (comme Mediator ou Diane 35) s’est manifestée de manière légitime et naturelle. C’est d’ailleurs à l’ensemble des acteurs du système de santé que revient la mission d’apporter les réponses à leurs interrogations.

Les entreprises du médicament « prennent acte des réponses apportées par la ministre de la Santé » Marisol Touraine « sur les inquiétudes » liées aux pilules de 3ème et 4ème génération. Mais elles soulignent que les « effets indésirables » de ces pilules (risque de complication thrombo-embolique) « sont connus de longue date », qu’ils « figurent dans l’Autorisation de mise sur le marché » et « ont donné lieu à des recommandations de prescription. »

En effet, les médicaments sont mis sur le marché après un processus de mise au point particulièrement exigeant au vu d’une balance bénéfices-risques favorable et régulièrement réévaluée par les autorités de santé. Comme tout médicament, les pilules contraceptives, qui constituent l’une des plus grandes avancées médicales de ces quarante dernières années, présentent  des bénéfices thérapeutiques, mais également des effets indésirables.

Le Leem déplore qu’une nouvelle fois les questions soulevées par un médicament s’accompagnent de la part de certains observateurs d’une mise en accusation sans nuance de l’ensemble des acteurs du système, dont les industriels et les médecins. Il rappelle que les médicaments sont des produits particulièrement contrôlés, et qu’une importante loi de renforcement de la sécurité du médicament est en cours de déploiement depuis plus d’un an. 

Aujourd’hui, les Entreprises du Médicament réaffirme l’importance de développer un dispositif d’information clair et précis sur le médicament, comme sur sa mise au point, ou encore sur les risques associés à un mésusage. Elles demandent aux pouvoirs publics « l’engagement d’actions d’information, d’éducation pédagogique et de sensibilisation sur le médicament auprès des patients et de l’ensemble des Français. » Elles se disent prêtes à s’associer à cet objectif par des actions substantielles. Le but final étant, bien sûr, de « restaurer les conditions d’un débat apaisé et rationnel autour du médicament. »

Source :

Les Entreprises du Médicament plaident pour une meilleure information sur le médicament – Le LEEM

Crédit photo : epSos.de – Flickr

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

derniers articles / les plus lus

Améliorer l’observance, traiter mieux et moins cher : étude IMS Health CRIP

Au moment où la représentation nationale examine les réponses possibles aux défis de la santé et de son financement, IMS Health et le Cercle de Réflexion de l’Industrie Pharmaceutique (CRIP) [...]

La « compliance », nouvelle devise des labos

Le mot « compliance » est désormais couramment utilisé dans l’univers pharmaceutique. Véritable leitmotiv, il guide les actions quotidiennes des laboratoires, tant les enjeux qui y sont liés sont cruciaux. Le mot [...]

Le saviez-vous ? La France est le 4e marché mondial de la santé après les Etats-Unis, le Japon et l’Allemagne

La France demeure un territoire attractif pour l’industrie pharmaceutique mondiale, et cela malgré son image ternie par diverses crises. En France, fin 2011, le chiffre d’affaire des laboratoires représentés par [...]

Les associations de patients sollicitées pour évaluer les médicaments

Les associations de patients sollicitées pour évaluer les médicaments Prendre en considération l’avis des patients dans le cadre de l’évaluation des produits de santé : telle est la nouvelle expérimentation [...]

Hypertension artérielle : le grand défi de l’observance

Hypertension artérielle : le grand défi de l’observance Maladie « silencieuse » mais aux conséquences souvent irréversibles, l’hypertension artérielle exige de prendre des médicaments régulièrement pour prévenir les risques de maladies cardio-vasculaires. [...]

« La téléconsultation peut favoriser l’observance thérapeutique »

« La téléconsultation peut favoriser l’observance thérapeutique » Entretien avec François Lescure, président de Médecin Direct Lancée en 2010, la plateforme Médecin Direct a obtenu en 2016 l’autorisation de pratiquer des consultations médicales [...]

Suivez-nous sur Twitter