Le conditionnement et le suivi des médicaments thermosensibles : contraintes et innovations

Le conditionnement et le suivi des médicaments thermosensibles : contraintes et innovations

De plus en plus de produits thermosensibles, une réglementation qui se durcit : les enjeux de la logistique et du transport à température contrôlée des produits de santé sont à la fois financiers, règlementaires et techniques. Des solutions innovantes permettent le tracking de la température des médicaments et donc le suivi de la chaîne du froid.

L’essor des biotechs

L’essor des biotechs génère de plus en plus de produits de santé thermosensibles. Les années 2000 ont été marquées par une période de crise économique mondiale et d’émergence des laboratoires génériques. Les laboratoires pharmaceutiques ont ainsi été contraints de revoir leur stratégie et axent désormais leurs recherches vers des produits de santé issus des biotechnologies. Des traitements innovants issus des biotechs qui répondent à une demande croissante de pathologies comme le cancer ou le diabète. En conséquence, de 2011 à 2017, le nombre de produits de santé thermosensibles a augmenté de 45% : 1 médicament mis sur le marché sur 2 est thermosensible.
Ces médicaments, issus de cellules vivantes, sont extrêmement sensibles aux variations de température, avec très peu de tolérance lors de voyages.

Les contraintes de la chaîne du froid

Le marché de la logistique à température contrôlée pour les produits de santé pourrait atteindre 13 milliards de dollars en 2019, soit une augmentation de 40% par rapport à 2013, entraînant des surcoûts pour les industriels du médicament dans leurs dépenses en gestion de la chaîne du froid de 14 % en moyenne par rapport à 2017.

La publication en 2012 des nouvelles GDP (Bonnes Pratiques de Distribution des médicaments) n’est pas sans conséquence pour la logistique à température contrôlée. Elle impose de mettre en place des dispositifs assurant le maintien en température des produits de santé et médicaments conservés à +15/+25°C. Pour les laboratoires, la logistique des produits thermosensibles devient alors un véritable défi combinant l’aspect financier-sécuritaire-règlementaire pour des volumes de plus en plus importants.

Pour minimiser les coûts logistiques tout en maintenant la sécurité de la température, deux solutions sont à l’étude : l’économie circulaire (pour le transport aérien et routier), ou dans le cas du transport aérien, la permutation vers le maritime.

Sécuriser les médicaments thermosensibles

Deux sociétés françaises innovantes ont développé un micro-capteur connecté destiné à alerter en cas de rupture de la chaîne du froid.
La société montpelliéraine Oceasoft fournira bientôt 500 000 capteurs de température par an à un géant pharmaceutique américain. Pas plus grand qu’une carte de crédit et épais de 4,5 mm, leur capteur à usage transmet les informations de température par onde radiofréquence, jusqu’à 50 mètres, grâce à la technologie Bluetooth embarquée. Il mesure à intervalle régulier les températures de son environnement et transmet celles-ci toutes les 1,2 secondes. Il est opérationnel jusqu’à 3 ans.

Basée aussi à Montpellier, Koovea propose une autre solution de tracking de la température des médicaments qui intègre une application web/mobile avec géolocalisation et surveillance en temps réel, connectivité mondiale, alertes SMS et mails. En cas de problème, le client est automatiquement alerté et peut agir immédiatement. Brevetée, l’innovation est en « beta test » auprès de différents acteurs de la santé : laboratoires, transporteurs, hôpitaux, et pharmacies.

 

Sources : 

http://www.sofrigam.fr/chaine-froid-produits-sante-logistique-enjeux-considerables

https://www.industrie-techno.com/les-capteurs-connectes-d-oceasoft-dans-les-boites-de-medicaments.48522

https://www.usine-digitale.fr/article/ces-2018-le-montpellierain-koovea-prend-la-temperature-des-medicaments.N636763

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

derniers articles / les plus lus

Améliorer l’observance, traiter mieux et moins cher : étude IMS Health CRIP

Au moment où la représentation nationale examine les réponses possibles aux défis de la santé et de son financement, IMS Health et le Cercle de Réflexion de l’Industrie Pharmaceutique (CRIP) [...]

La « compliance », nouvelle devise des labos

Le mot « compliance » est désormais couramment utilisé dans l’univers pharmaceutique. Véritable leitmotiv, il guide les actions quotidiennes des laboratoires, tant les enjeux qui y sont liés sont cruciaux. Le mot [...]

Le saviez-vous ? La France est le 4e marché mondial de la santé après les Etats-Unis, le Japon et l’Allemagne

La France demeure un territoire attractif pour l’industrie pharmaceutique mondiale, et cela malgré son image ternie par diverses crises. En France, fin 2011, le chiffre d’affaire des laboratoires représentés par [...]

Ariana pharma : la personnalisation des traitements médicaux

Le développement de la médecine personnalisée avance à grands pas et une TPE française, Ariana Pharma, est numéro un mondial dans son domaine : l’aide au diagnostic et à la [...]

Les pharmaciens pour la généralisation de la vaccination en officine

Les pharmaciens pour la généralisation de la vaccination en officine L’année dernière, l’enthousiasme pour la vaccination en officine contre la grippe, menée dans deux régions françaises, est une réussite pour [...]

Les pharmaciens autorisés à pratiquer de nouveaux bilans de médication

Les pharmaciens autorisés à pratiquer de nouveaux bilans de médication Depuis le 16 mars, les pharmaciens peuvent réaliser des bilans partagés de médication en lien avec le médecin traitant pour [...]

Suivez-nous sur Twitter