Hacking Health Camp 2015 : des pistes d’innovation pour améliorer l’observance

Facteur clé dans l’efficacité des traitements, notamment pour les cas de pathologies chroniques, l’observance est un sujet de préoccupation permanent pour les professionnels de santé. Pour stimuler l’innovation dans ce domaine, le Hacking Health Camp 2015 en a fait l’un de ses thèmes majeurs.

La deuxième édition du Hacking Health Camp, qui a eu lieu du 19 au 22 mars 2015 à Strasbourg, a fait se rencontrer professionnels du numérique et professionnels de la santé pendant quatre jours pour faire émerger des concepts innovants en matière d’e-santé. Le Hackathon, week-end dédié aux échanges entre start-up et professionnels, a fait la part belle à la question de l’observance, proposant aux participants de réfléchir à des solutions créatives pour améliorer la prise des traitements par les patients. Les réponses apportées, diverses tant sur le fond que sur la forme, permettent d’envisager les futurs outils pour remédier au problème de la non-observance.

Lutter contre l’oubli grâce à un pilulier connecté

L’oubli de médicaments touche tous les patients, quelle que soit leur maladie, rappelait récemment une enquête nationale sur l’observance en partenariat avec Pfizer* : 44% des patients atteints d’une maladie chronique, et 50% des personnes touchées par une maladie cardiaque avouent oublier de prendre leur traitement occasionnellement. Une équipe formée de professionnels de santé, pharmaciens, designers et développeurs s’est penchée sur la question en imaginant un petit pilulier qu’on porterait au poignet ou à la ceinture connecté à une application baptisée « I pill good ». Le système enregistre toutes les données relatives au médicament et au traitement, émet des vibrations pour alerter le patient à l’heure programmée et lui permet de s’y retrouver en validant chaque prise. Une idée intéressante quand on sait que 37% des patients utilisent déjà un pilulier classique*.

Rendre le patient acteur de son traitement par le jeu

Loin de chercher à culpabiliser le patient, les médecins savent aujourd’hui que l’adhésion de celui-ci à son traitement dépend des échanges avec son praticien et de la compréhension de la prescription. Près d’un patient sur cinq interrogé par l’étude Pfizer indique ainsi ne pas prendre son traitement de façon intentionnelle par lassitude de la maladie, et 52% des patients qui oublient leurs médicaments occasionnellement déclarent les détester. Deux projets de serious game visant le mieux-être des adolescents diabétiques se sont fait remarquer lors du Hacking Health Camp 2015. « Secret Gift of Bravery », épopée héroïque pour encourager ces jeunes à accepter leur maladie et à mieux suivre leur traitement, a même reçu le prix Sanofi pour son concept ludo-éducatif.

 

*Enquête conçue par le Pr Catherine Tourette-Turgis. Sondage auto-administré sur le Web (96 questions pour le chemin le plus long, celui-ci variant selon les réponses apportées aux questions conditionnelles). L’enquête a été promue par les associations de patients via leurs site Internet, leurs newsletters et sur leurs réseaux sociaux. La phase terrain s’est déroulée du 1er au 17 octobre 2014. 1473 personnes ont participé au sondage et 1 086 personnes ont intégralement complété le questionnaire. 1339 ont précisé la maladie chronique qui les touche et ont été retenues pour l’analyse des résultats.

 

> En savoir plus sur l’observance avec l’étude IMS Health CRIP 

Sources :

Hacking Health Camp 2015 :

Enquête Pfizer sur l’observance 2015 : Infographie – Vos traitements et vous.

 Lecrip.org : oublier ou modifier don traitement une pratique courante pour plus d’un quart des patients.

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

derniers articles / les plus lus

Améliorer l’observance, traiter mieux et moins cher : étude IMS Health CRIP

Au moment où la représentation nationale examine les réponses possibles aux défis de la santé et de son financement, IMS Health et le Cercle de Réflexion de l’Industrie Pharmaceutique (CRIP) [...]

La « compliance », nouvelle devise des labos

Le mot « compliance » est désormais couramment utilisé dans l’univers pharmaceutique. Véritable leitmotiv, il guide les actions quotidiennes des laboratoires, tant les enjeux qui y sont liés sont cruciaux. Le mot [...]

Le saviez-vous ? La France est le 4e marché mondial de la santé après les Etats-Unis, le Japon et l’Allemagne

La France demeure un territoire attractif pour l’industrie pharmaceutique mondiale, et cela malgré son image ternie par diverses crises. En France, fin 2011, le chiffre d’affaire des laboratoires représentés par [...]

Santé connectée : évaluer et labelliser les applis pour rassurer les patients

Seulement une application mobile en santé sur trois suit les recommandations officielles. David Sainati est le président fondateur de Medappcare, une start-up qui labellise ces applications. La certification Certilife est [...]

Médicaments : comment améliorer l’information ?

Médicaments : comment améliorer l’information ? Suite au rapport « mission information et médicament » lancé fin 2017, la ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn a annoncé [...]

BREXIT : ses conséquences sur l’industrie pharmaceutique

BREXIT : ses conséquences sur l’industrie pharmaceutique Le 29 mars 2019, le Royaume-Uni sortira de l’Union européenne. L’accord de sortie est en cours de négociation. Si cet accord ne lui [...]

Suivez-nous sur Twitter