Iatrogénie : le LEEM lance une campagne contre le mauvais usage des médicaments

Oubli, mauvais dosage, interaction des traitements : le mauvais usage des médicaments peut avoir des effets négatifs sur la santé (conséquences que l’on nomme aussi iatrogénie) et mettre en danger la vie des patients. En 2015, le LEEM (Les entreprises du médicament) lance un programme de lutte contre la iatrogénie médicamenteuse, avec une campagne de sensibilisation des seniors et la publication d’un guide pour mieux vivre avec ses médicaments.

Le mauvais usage des médicaments n’est pas sans impact sur la santé et peut entraîner des troubles graves (phénomène que l’on nomme également iatrogénie). Les accidents médicamenteux entraînent ainsi plus de 128 000 hospitalisations par an. Une situation alarmante, face à laquelle le LEEM a décidé de lancer une campagne de sensibilisation en publiant un guide du bon usage des médicaments.

Alors qu’en France les personnes de plus de 65 ans représentent environ 40 % de la consommation de médicaments en ville, les seniors sont particulièrement visés par cette campagne.

Savoir reconnaître les signaux d’alerte

Les accidents médicamenteux sont liés à différentes causes : un mauvais dosage, une mauvaise prise, le non-respect du traitement prescrit, une interaction entre différents médicaments en cas de polymédication, une prescription inappropriée ou encore des effets secondaires indésirables provenant des médicaments eux-mêmes. Les patients doivent veiller à bien respecter le traitement prescrit et ne pas hésiter à communiquer avec leur médecin ou leur pharmacien en cas de doute. De même, en cas d’automédication, les patients doivent être vigilants : un professionnel de santé saura leur dire si les différents médicaments pris sont compatibles ou non.

Par ailleurs, le guide édité par le LEEM rappelle qu’un accident médicamenteux se manifeste de différentes manières, en fonction de l’âge, de la morphologie et de l’état de santé de chacun des patients. Il s’agit donc d’être attentif aux signaux d’alerte : fatigue, vertiges, perte de poids, malaises, troubles digestifs… À l’apparition de ces symptômes, les patients doivent avoir le réflexe de contacter leur médecin par précaution.

Retrouvez le guide de bon usage des médicaments

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

derniers articles / les plus lus

Améliorer l’observance, traiter mieux et moins cher : étude IMS Health CRIP

Au moment où la représentation nationale examine les réponses possibles aux défis de la santé et de son financement, IMS Health et le Cercle de Réflexion de l’Industrie Pharmaceutique (CRIP) [...]

La « compliance », nouvelle devise des labos

Le mot « compliance » est désormais couramment utilisé dans l’univers pharmaceutique. Véritable leitmotiv, il guide les actions quotidiennes des laboratoires, tant les enjeux qui y sont liés sont cruciaux. Le mot [...]

Le saviez-vous ? La France est le 4e marché mondial de la santé après les Etats-Unis, le Japon et l’Allemagne

La France demeure un territoire attractif pour l’industrie pharmaceutique mondiale, et cela malgré son image ternie par diverses crises. En France, fin 2011, le chiffre d’affaire des laboratoires représentés par [...]

Santé connectée : évaluer et labelliser les applis pour rassurer les patients

Seulement une application mobile en santé sur trois suit les recommandations officielles. David Sainati est le président fondateur de Medappcare, une start-up qui labellise ces applications. La certification Certilife est [...]

Médicaments : comment améliorer l’information ?

Médicaments : comment améliorer l’information ? Suite au rapport « mission information et médicament » lancé fin 2017, la ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn a annoncé [...]

BREXIT : ses conséquences sur l’industrie pharmaceutique

BREXIT : ses conséquences sur l’industrie pharmaceutique Le 29 mars 2019, le Royaume-Uni sortira de l’Union européenne. L’accord de sortie est en cours de négociation. Si cet accord ne lui [...]

Suivez-nous sur Twitter