Le LEEM appelle à un nouveau plan « Maladies rares »

Le LEEM appelle à un nouveau plan « Maladies rares »

Le secteur pharmaceutique français appelle de ses vœux un troisième plan national maladies rares pour permettre à la France de rester compétitive au niveau européen en matière d’innovation. En cause, la recherche sur les maladies orphelines qui concerneraient 3 millions de personnes dans l’Hexagone.

Le Leem, organisation représentative de 270 entreprises du médicament en France, a présenté le 17 février dernier un ensemble de 20 propositions destinées à engager une réflexion sur l’innovation dans le domaine des maladies rares. Dans un communiqué officiel, le directeur général du Leem, Philippe Lamoureux, appelle à prolonger les efforts engagés dans ce domaine via les deux plans nationaux successifs de 2008 et 2011 (prolongé en 2014 jusque fin 2016) qui ont permis « des avancées notables dans la recherche, le diagnostic, le traitement et l’accompagnement des patients ».

« S’inscrire dans la médecine du futur »

En France, 3 millions de personnes seraient concernées par ces maladies, le plus souvent d’origine génétique. Moins de 5% des maladies rares identifiées bénéficieraient d’un traitement. Pour faire face à « l’urgence du besoin médical », le Leem propose de mettre en oeuvre un nouveau modèle de médecine impliquant tous les acteurs concernés par ces maladies : une médecine de précision, connectée, construite sur des sélections pointues de données, et dont le financement ferait l’objet d’une réflexion partagée. « La mise en place d’un troisième plan maladies rares serait une opportunité unique de pouvoir pérenniser les efforts engagés et de s’inscrire dans la médecine du futur », conclut dans le communiqué Christian Deleuze, président du Comité maladies rares du Leem.

 

Sources :

http://www.leem.org/

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

derniers articles / les plus lus

Améliorer l’observance, traiter mieux et moins cher : étude IMS Health CRIP

Au moment où la représentation nationale examine les réponses possibles aux défis de la santé et de son financement, IMS Health et le Cercle de Réflexion de l’Industrie Pharmaceutique (CRIP) [...]

La « compliance », nouvelle devise des labos

Le mot « compliance » est désormais couramment utilisé dans l’univers pharmaceutique. Véritable leitmotiv, il guide les actions quotidiennes des laboratoires, tant les enjeux qui y sont liés sont cruciaux. Le mot [...]

Le saviez-vous ? La France est le 4e marché mondial de la santé après les Etats-Unis, le Japon et l’Allemagne

La France demeure un territoire attractif pour l’industrie pharmaceutique mondiale, et cela malgré son image ternie par diverses crises. En France, fin 2011, le chiffre d’affaire des laboratoires représentés par [...]

Santé connectée : évaluer et labelliser les applis pour rassurer les patients

Seulement une application mobile en santé sur trois suit les recommandations officielles. David Sainati est le président fondateur de Medappcare, une start-up qui labellise ces applications. La certification Certilife est [...]

Médicaments : comment améliorer l’information ?

Médicaments : comment améliorer l’information ? Suite au rapport « mission information et médicament » lancé fin 2017, la ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn a annoncé [...]

BREXIT : ses conséquences sur l’industrie pharmaceutique

BREXIT : ses conséquences sur l’industrie pharmaceutique Le 29 mars 2019, le Royaume-Uni sortira de l’Union européenne. L’accord de sortie est en cours de négociation. Si cet accord ne lui [...]

Suivez-nous sur Twitter