Le patient-expert : un nouvel acteur de santé au service de l’éducation thérapeutique ?

Le patient-expert : un nouvel acteur de santé au service de l’éducation thérapeutique ?

Former les malades pour en faire des experts au service d’autre patients, telle est l’ambition de l’Université des Patients installée à la faculté de médecine Pierre et Marie Curie à Paris. Une expérience concluante en matière d’éducation thérapeutique et d’accompagnement des malades atteints de pathologies chroniques.

Née en 2009 sous la houlette du professeur Catherine Tourette-Turgis et installée à la faculté Pierre et Marie Curie (Paris, 13e arrondissement), l’Université des Patients propose aux personnes atteintes de maladies chroniques de se former et d’obtenir un diplôme pour intervenir auprès d’autres malades. Le constat de départ était le suivant : touché par une pathologie chronique comme le diabète, la sclérose en plaques, le cancer ou le Sida, le patient possède déjà une certaine connaissance de sa maladie. Reconnaître cette expérience pour en faire une expertise permet non seulement de valoriser et resocialiser le patient expert, mais aussi de faire bénéficier les autres patients de cette expertise.

Un DU d’éducation thérapeutique pour les patients

Parmi les formations proposées par l’Université des Patients, le Diplôme universitaire d’éducation thérapeutique (DU) permet au patient de devenir éducateur thérapeutique après un cursus d’un an. Au cours de 120 heures d’enseignement, les élèves-patients apprennent aux côtés des autres étudiants à animer des séances d’éducation, à concevoir un programme d’éducation, évaluer une action d’éducation, intégrer les actions d’éducation dans une approche pluridisciplinaire, et travailler avec d’autres professionnels dans l’intérêt de la qualité du suivi des patients. Savoir médical, savoirs pratiques, mais aussi pédagogie et psychologie sont les éléments essentiels pour former les futurs éducateurs thérapeutiques : ils pourront intervenir en hôpital pour animer des ateliers ou coordonner l’éducation thérapeutique, mais aussi au sein des associations, communautés et réseaux de patients.

Un dispositif qui favorise l’observance

Selon le professeur Catherine Tourette-Turgis, le patient expert ne devient pas un soignant mais un « acteur de santé » qui « transforme son expérience personnelle pour en faire profiter autrui, et qui a pris du recul et de la distance par rapport à sa maladie ». Et en effet, qui mieux qu’un patient pour en rassurer un autre, l’aider à la prise des médicaments et à la gestion du traitement au quotidien ? Axe d’amélioration clef dans le suivi et l’accompagnement des malades chroniques, l’éducation thérapeutique dispensée par des patients experts va ainsi dans le sens d’une meilleure prise en considération du vécu des patients, et d’une meilleure observance des traitements. Depuis 2009, le concept a largement fait ses preuves et d’autres Universités de Patients ont vu le jour  à Grenoble, Marseille, mais aussi au Canada, aux Etats-Unis, en Italie ou au Brésil.

 

Vidéo : témoignage d’un patient expert, éducateur thérapeutique.
https://www.youtube.com/watch?time_continue=156&v=P3Ifo-_Z2Ew

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Bonjour

    Comment fait on pour devenir patient expert, je suis présidente d’une association pour spondylarthrite ( spondyloaction.fr) étant moi même atteinte, ayant une fibromyalgie, un syndrome de rougerot sjrögen, diabète et hépatite E.
    J’aimerais devenir patient expert.

  2. Bonjour
    Ou peut-on avoir des renseignements pour s’inscrire .
    La formation est prie en charge par qui.

derniers articles / les plus lus

Améliorer l’observance, traiter mieux et moins cher : étude IMS Health CRIP

Au moment où la représentation nationale examine les réponses possibles aux défis de la santé et de son financement, IMS Health et le Cercle de Réflexion de l’Industrie Pharmaceutique (CRIP) [...]

La « compliance », nouvelle devise des labos

Le mot « compliance » est désormais couramment utilisé dans l’univers pharmaceutique. Véritable leitmotiv, il guide les actions quotidiennes des laboratoires, tant les enjeux qui y sont liés sont cruciaux. Le mot [...]

Le saviez-vous ? La France est le 4e marché mondial de la santé après les Etats-Unis, le Japon et l’Allemagne

La France demeure un territoire attractif pour l’industrie pharmaceutique mondiale, et cela malgré son image ternie par diverses crises. En France, fin 2011, le chiffre d’affaire des laboratoires représentés par [...]

[DOSSIER] Les déserts médicaux en France : les solutions de la loi santé 2022

Les déserts médicaux en France : les solutions de la loi santé 2022   Réforme des études de santé, hôpitaux de proximité, médicaments délivrés par les pharmaciens… Voici les principales [...]

[DOSSIER] Pharmacovigilance : ses enjeux et ses évolutions

Pharmacovigilance : ses enjeux et ses évolutions   Malgré des efforts toujours plus importants consentis par l’industrie pharmaceutique pour améliorer l’utilisation et la sécurité de ses médicaments, la pharmacovigilance souffre [...]

[DOSSIER] La téléconsultation se développe lentement, faut-il s’en inquiéter ou s’en réjouir ?

La téléconsultation se développe lentement, faut-il s’en inquiéter ou s’en réjouir ?   A la suite de la signature de l’avenant 6 à la convention médicale signée en août 2016, [...]

Suivez-nous sur Twitter