Silver économie : et si les robots étaient la clef du bien vieillir ?

Silver économie : et si les robots étaient la clef du bien vieillir ?

 Les robots peuvent-ils nous aider à relever le défi du vieillissement ? Telle était la question posée lors du 3e colloque européen Silver Économie et Habitat, qui sest tenu à Bordeaux en octobre 2016 avec le titre : « bien vieillir avec nos robots ».

Programmer un robot pour aider une personne âgée à vivre mieux et avec plus d’autonomie chez elle ou au sein d’une maison de retraite est désormais possible. Les humanoïdes, ces robots conçus pour ressembler à un humain, devraient dans les prochaines années investir massivement les EHPAD (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes), et pourquoi pas, le domicile des séniors. Capables de parler et d’interagir avec les humains, les nouveaux robots compagnons peuvent rendre de nombreux services aux populations vieillissantes : surveillance, collecte de données médicales via des objets connectés (tensiomètre, thermomètre…), rappel de prise de médicaments, stimulation cognitive, échange de mails et SMS avec la famille et les aidants, etc.

Un soulagement pour les aidants

Dotés d’une intelligence artificielle de plus en plus élaborée, ces pépites de technologie se rendraient ainsi très vite indispensables auprès des personnes âgées, non pas pour remplacer le personnel soignant, mais pour accomplir des tâches répétitives et des gestes techniques (prise de tension, rappel de traitement, etc.). Pour les professionnels de santé, ils permettront de libérer du temps pour les soins plus importants et pour l’accompagnement humain. Pour les aidants, les robots représentent une source de soulagement notoire.

Le défi du prix

Si la plupart des robots compagnons sont encore des prototypes très coûteux – autour de 20 000 euros l’unité – leur mise sur le marché avec une production à plus grande échelle est attendue d’ici 5 ans avec un prix autour de 6000 euros. En attendant, on peut adopter Buddy, le robot mis au point par Blue Frog Robotics, qui surveille la maison quand vous n’êtes pas là, vous rappelle vos rendez-vous et répond au téléphone, pour la somme de 646 euros. Pour les personnes souffrant d’Alzheimer, il y a le phoque Paro, un robot interactif émotionnel pour les troubles du comportement et de la communication, développé par Inno3med. Déjà utilisé dans de nombreux établissements spécialisés à travers le monde, ce compagnon coûte environ 5000 euros.

Source :

Colloque Européen Silver Economie

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

derniers articles / les plus lus

Améliorer l’observance, traiter mieux et moins cher : étude IMS Health CRIP

Au moment où la représentation nationale examine les réponses possibles aux défis de la santé et de son financement, IMS Health et le Cercle de Réflexion de l’Industrie Pharmaceutique (CRIP) [...]

La « compliance », nouvelle devise des labos

Le mot « compliance » est désormais couramment utilisé dans l’univers pharmaceutique. Véritable leitmotiv, il guide les actions quotidiennes des laboratoires, tant les enjeux qui y sont liés sont cruciaux. Le mot [...]

Le saviez-vous ? La France est le 4e marché mondial de la santé après les Etats-Unis, le Japon et l’Allemagne

La France demeure un territoire attractif pour l’industrie pharmaceutique mondiale, et cela malgré son image ternie par diverses crises. En France, fin 2011, le chiffre d’affaire des laboratoires représentés par [...]

[DOSSIER] La nouvelle donne de la distribution de médicaments en France

La nouvelle donne de la distribution de médicaments en France   L’Autorité de la concurrence recommande d’élargir la vente de médicaments sans ordonnance à la grande distribution et de faciliter [...]

[DOSSIER] Médicaments : de l’évaluation à l’autorisation de mise sur le marché

Médicaments : de l’évaluation à l’autorisation de mise sur le marché   Une autorisation de mise sur le marché́ (AMM) est une certification délivrée à l’échelle nationale ou européenne qui [...]

[DOSSIER] La sérialisation comme garantie de l’intégrité des médicaments

La sérialisation comme garantie de l’intégrité des médicaments   Depuis le 9 février 2019, chaque boîte de médicaments vendue en France doit être scannée pour s’assurer qu’il ne s’agît pas [...]

Suivez-nous sur Twitter

    hier
    Logiciel et #dispositifmedical: une "petite révolution" réglementaire européenne à anticiper……
    il y a 3 jours
    La vente en ligne de médicaments, à favoriser ? Guillaume Bosc, Responsable Projets Innovants…
    il y a 5 jours
    [DOSSIER DU MOIS] Découvrez notre dossier du mois sur l'évolution du mode de distribution…
    il y a 6 jours
    [Dossier du mois] Découvrez notre dossier du mois sur la nouvelle donne de la distribution…