Comment lutter contre la mauvaise observance des traitements médicaux ?

Comment lutter contre la mauvaise observance des traitements médicaux ?

Aujourd’hui, la moitié des patients ne suivent pas correctement leurs traitements, notamment les malades chroniques et ceux souffrant de pathologies lourdes. De nombreuses solutions permettent de les accompagner vers une meilleure observance.

Une étude récente, menée par QuintilesIMS et le CRIP, révèle que beaucoup de Français ne suivent pas correctement leur prescription médicale. Notamment les patients atteints de maladies chroniques comme le diabète, l’asthme ou l’hypertension artérielle : entre 30 à 80 % des malades n’ont pas une bonne observance thérapeutique.

Surveiller les moments-clé du traitement

D’abord, l’entrée dans la maladie apparait comme un moment critique. Puis, les phases de changement dans le traitement, par exemple une nouvelle prescription ou la substitution d’un produit par un autre, déstabilisent de nombreux patients. En effet, il y a deux fois plus de risque d’être mal observant que lorsque le traitement est inchangé. Par ailleurs, l’étude met en évidence que les patients plus âgés, atteints depuis longtemps par leur pathologie, et qui doivent composer avec plusieurs médicaments prescrits, ont tendance à être plus fidèles à l’ordonnance prescrite.

Vaincre l’oubli avec des objets de santé connectée

Au fil des ans, suivre son traitement est devenu une routine bien ancrée chez ces malades. L’habitude permet donc d’améliorer l’observance.  » Tous les objets de santé connectée peuvent avoir un rôle sur l’oubli occasionnel.  » estime Claude Le Pen, économiste de la santé à l’origine de cette étude. Par exemple, l’application gratuite MediSafe propose une fonction de rappel pour ne pas oublier sa prise de médicaments. Des membres de la famille ou des amis sont autorisés à recevoir une alerte lorsqu’une dose n’a pas été prise. Comme toutes les actions sont gardées en mémoire, on sait à quel moment un médicament a été ingéré, combien de renouvellement il reste à une ordonnance ou dans combien de jours il faut passer à la pharmacie pour renouveler un médicament. A terme, ces dispositifs connectés devraient même aller plus loin… mesurer en temps réel la glycémie ou la tension artérielle et envoyer si besoin une alerte au patient.

Autre solution : modifier le mode de prise du traitement

Depuis 2002, l’expert en biotechnologie MedinCell développe un produit qui permet la libération contrôlée d’un principe actif dans le corps. La technologie Bepo, pour  » bioresorbable disposition  » est un gel à base de polymère biodégradable injecté avec une simple seringue sous la peau. Au contact du sang, ce gel se solidifie et se transforme en dépôt sous-cutané. En fonction du traitement, ce gel va se dissoudre en quelques jours ou quelques mois à la dose voulue. Cette technique de diffusion contrôlée permet aux malades de faciliter la prise de médicaments, d’en limiter les effets secondaires et d’alléger fortement le coût financier d’un traitement.

 

Pour aller plus loin :

https://lexpansion.lexpress.fr/entreprises/avec-medincell-vous-ne-prendrez-plus-vos-medicaments-comme-avant_1934132.html

http://www.20minutes.fr/sante/2068603-20170516-medicaments-comment-ameliorer-observance-therapeutique

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

derniers articles / les plus lus

Améliorer l’observance, traiter mieux et moins cher : étude IMS Health CRIP

Au moment où la représentation nationale examine les réponses possibles aux défis de la santé et de son financement, IMS Health et le Cercle de Réflexion de l’Industrie Pharmaceutique (CRIP) [...]

La « compliance », nouvelle devise des labos

Le mot « compliance » est désormais couramment utilisé dans l’univers pharmaceutique. Véritable leitmotiv, il guide les actions quotidiennes des laboratoires, tant les enjeux qui y sont liés sont cruciaux. Le mot [...]

Le saviez-vous ? La France est le 4e marché mondial de la santé après les Etats-Unis, le Japon et l’Allemagne

La France demeure un territoire attractif pour l’industrie pharmaceutique mondiale, et cela malgré son image ternie par diverses crises. En France, fin 2011, le chiffre d’affaire des laboratoires représentés par [...]

Prix des médicaments : pourquoi est-il plus bas en France ?

En France, les prix des médicaments remboursés par l’assurance maladie sont plutôt bas par rapport aux autres pays européens. Comment le prix est-il fixé et pourquoi les nouveaux médicaments mettent [...]

Données de santé : les pays nordiques et anglo-saxons en avance sur la France

Données de santé : les pays nordiques et anglo-saxons en avance sur la France Selon une étude menée par l’association LIR (Laboratoires internationaux de recherche), les pays nordiques et anglo-saxons [...]

RGPD et Open Data : incompatibles ?

RGPD et Open Data : incompatibles ? Le Big Data est un marché en plein essor. Cependant, la valorisation des données publiques, encadrée par le principe d’open data en France, [...]

Suivez-nous sur Twitter