Les pharmaciens pour la généralisation de la vaccination en officine

Les pharmaciens pour la généralisation de la vaccination en officine

L’année dernière, l’enthousiasme pour la vaccination en officine contre la grippe, menée dans deux régions françaises, est une réussite pour les pharmaciens favorables à la sa généralisation.

L’USPO vote pour une généralisation

Depuis l’automne dernier, les pharmaciens des régions Auvergne-Rhône-Alpes et Nouvelle-Aquitaine sont autorisés à vacciner contre la grippe certaines populations à risque (personnes âgées, malades chroniques) disposant d’un bon de vaccination gratuite de l’Assurance maladie ou d’une ordonnance. Cette expérimentation de la vaccination anti-grippale dans 5 061 officines est un franc succès : fin janvier, 152 406 personnes avaient été vaccinées dans les deux régions expérimentatrices. Dans le détail : 55 415 personnes vaccinées en Nouvelle Aquitaine où plus d’une pharmacie sur deux participaient à l’expérimentation tandis qu’en Auvergne Rhône-Alpes 96 991 personnes sont concernées et près de 60 % des officines ont adhéré à cette campagne de vaccination.
Selon Gilles Bonnefond, président de l’Union des Syndicats de Pharmaciens d’Officine, le dispositif a permis quatre fois plus de vaccination que les 40 000 prévues initialement. Programmée pour trois ans, l’USPO souhaite que cette opération soit étendue à l’ensemble du territoire et destinée à tous les patients de plus de 15 ans, pas seulement les plus vulnérables.

Le syndicat MG France s’oppose à cette généralisation

Depuis 2008, les infirmiers ont l’autorisation de vacciner sans prescription du médecin, avec le même objectif : améliorer le taux global de vaccination des personnes à risque qui ne peuvent pas se rendre chez le médecin. Dans le Limousin par exemple, en Nouvelle-Aquitaine, une personne sur deux est vaccinée contre la grippe. Selon le syndicat des médecins généralistes MG France, cette campagne de vaccination anti-grippale n’est pas concluante. Chiffres à l’appui : toujours dans le Limousin, le taux de vaccination est resté stable (+ 3,76 %).
MG France regrette aussi un manque de suivi de cette vaccination. En effet, le médecin traitant n’est pas systématiquement informé de la vaccination de ses patients par le pharmacien ou par l’infirmière. Un problème que le dossier médical partagé (DMP) pourrait rectifier.

Huit nouveaux vaccins obligatoires dès 2018

Il a été démontré que la baisse de la couverture vaccinale entraîne la résurgence de pathologies infectieuses. Ainsi, des épidémies de rougeole ont éclaté en Italie où près de 4 500 cas dont 3 décès ont été recensés chez des non-vaccinés en 2017. En France, le ministère de la Santé souhaite lutter contre les anti-vaccins en rendant obligatoire dix injections sur deux ans chez les enfants. « Le risque est bien plus important à ne pas être vacciné » a déclaré Agnès Buzyn.
Selon l’Organisation Mondiale de la santé (OMS), 2 à 3 millions de vies ont été sauvées chaque année grâce aux différents produits injectés. 1,5 million de décès supplémentaires pourraient être évités en améliorant la couverture vaccinale.

 

Sources : 

https://www.lesechos.fr/economie-france/social/0301446991873-les-pharmaciens-demandent-la-generalisation-de-la-vaccination-en-officine-2161858.php

https://www.mgfrance.org/index.php/presse/communiques/1826-vaccinations-contre-la-grippe-en-pharmacie-vers-un-premier-bilan 

http://www.espaceinfirmier.fr/actualites/170706-huit-nouveaux-vaccins-obligatoires-des-2018.html

 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

derniers articles / les plus lus

Améliorer l’observance, traiter mieux et moins cher : étude IMS Health CRIP

Au moment où la représentation nationale examine les réponses possibles aux défis de la santé et de son financement, IMS Health et le Cercle de Réflexion de l’Industrie Pharmaceutique (CRIP) [...]

La « compliance », nouvelle devise des labos

Le mot « compliance » est désormais couramment utilisé dans l’univers pharmaceutique. Véritable leitmotiv, il guide les actions quotidiennes des laboratoires, tant les enjeux qui y sont liés sont cruciaux. Le mot [...]

Le saviez-vous ? La France est le 4e marché mondial de la santé après les Etats-Unis, le Japon et l’Allemagne

La France demeure un territoire attractif pour l’industrie pharmaceutique mondiale, et cela malgré son image ternie par diverses crises. En France, fin 2011, le chiffre d’affaire des laboratoires représentés par [...]

[DOSSIER] Les déserts médicaux en France : les solutions de la loi santé 2022

Les déserts médicaux en France : les solutions de la loi santé 2022   Réforme des études de santé, hôpitaux de proximité, médicaments délivrés par les pharmaciens… Voici les principales [...]

[DOSSIER] Pharmacovigilance : ses enjeux et ses évolutions

Pharmacovigilance : ses enjeux et ses évolutions   Malgré des efforts toujours plus importants consentis par l’industrie pharmaceutique pour améliorer l’utilisation et la sécurité de ses médicaments, la pharmacovigilance souffre [...]

[DOSSIER] La téléconsultation se développe lentement, faut-il s’en inquiéter ou s’en réjouir ?

La téléconsultation se développe lentement, faut-il s’en inquiéter ou s’en réjouir ?   A la suite de la signature de l’avenant 6 à la convention médicale signée en août 2016, [...]

Suivez-nous sur Twitter

    il y a 9 heures
    Avec l'#IA, les professionnels de #santé pourraient gagner du temps sur des étapes importantes…
    hier
    Pour @gdedurat, organisateur des @UnivDeserts, la communication est la clé pour lutter contre…
    il y a 7 jours
    Comment le @DigitalPharmaLab veut devenir le premier accélérateur de la #pharmatech en Europe…
    il y a 9 jours
    #Dispositifsmédicaux : une plateforme de dépôt des dossiers auprès du CEPS effective en 2020……